dimanche 9 mars 2014

300 La Naissance d'un Empire mais la chute d'une franchise



En salles : Une franchise qui démarrait pourtant tellement bien sous la houlette du génial Zack Snyder (L'armée des morts, Man of Steel, prochainement Batman vs. Superman). Pourtant producteur du film, ce dernier a laissé Noam Murro (Smart People) sagouiner son œuvre, et celle de Frank Miller.


 
L'histoire se déroule en 480 avant J.C. dans la Grèce Antique, juste après la bataille des Thermopyles qui avait vu le courageux roi spartiate Leonidas tomber avec ses 300 hommes devant la puissante armée du Dieu-Roi Xerxès. Il s'agit toujours de faire reculer l'envahisseur perse, mais cette fois la bataille sera menée par Thémistocle, parvenu à unifier les peuples de Grèce et de Sparte contre Xerxès et le commandant de sa flotte, la redoutable Artémise (Eva Green). C'est en mer, lors de la grande bataille de Salamine, que le sort des peuples libres pourrait se jouer...

Derrière un scénario simpliste, 300 : La Naissance d'un Empire nous déverse toujours autant d'effusions de sang ultra stylées, nous embarque dans des batailles navales qui auraient pu justifier la 3D du film mais qui demeurent trop sombres et brouillonnes. Autre énorme faiblesse du film : Sullivan Stapleton, qui ne parvient pas à porter le film et se fait voler la vedette par les véritables héroïnes : Lena Headey (Cersei Lannister dans Game of Thrones) et Eva Green (aussi excitante que flippante en maîtresse SM). Sortie ce mercredi 5 mars.

Marsellus Wallace
Enregistrer un commentaire