mercredi 14 octobre 2015

Woody Allen dans tous ses états

livre Woody Allen


L'Homme irrationnel sort aujourd'hui en salle. L'occasion de se replonger dans l'oeuvre foisonnante de Woody Allen à travers Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Woody Allen. Un ouvrage carré, complet et coloré !




La filmo de Woody à la loupe

L'épine dorsale du livre, c'est la filmographie du cinéaste. Le titre original est d'ailleurs The Ultimate Woody Allen Film Companion. Jason Bailey, l'auteur, revient sur chaque film en petits chapitres de deux, trois, voire quatre pages. Dans chaque texte, il aborde aussi bien la carrière de Woody à l'époque du tournage que les soubresauts de la production avant d'analyser les ressorts de l'histoire, la psychologie des personnages, la mise en scène ou la photo. Un long encadré compile les infos pratiques : date de sortie, casting, résumé de l'histoire mais auiss les thèmes récurrents tels que la célébrité, l'obsession de la mort, la magie, la masturbation, les mères juives... 

Deux autres pastilles complètent chaque chapitre : "Ouvrez l'oeil" attire l'attention du lecteur sur des seconds rôles et figurants connus ou appelés à le devenir (par exemple, Sharon Stone pour sa toute première apparition au cinéma dans Stardust Memories) tandis que "Woody par Woody" met en exergue les propos (parfois étonnants, souvent lapidaires) du cinéaste sur le film en question. Ainsi, au sujet d'Annie Hall : "Si United Artists m'avait dit : 'Voilà ce qu'on va faire. Si tu nous fais deux films à l'oeil, on brûlera le négatif de celui-là', j'aurais été d'accord" !



Romantisme et philosophie

Ce passage en revue de la filmo de Woody est ponctué par des textes thématiques ou des tribunes signées par d'autres contributeurs : Woody l'acteur, Woody l'écrivain, Woody et la mort, Woody le philosophe, Woody le romantique, New York (avec une carte de Manhattan où figurent les scènes cultes de ses films), ses acteurs fétiches, ses muses, ses imitateurs, le judaïsme... Complet, vous dis-je !



Et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'auteur connaît parfaitement l'oeuvre d'Allen. S'il s'appuie parfois sur d'autres ouvrages consacrés au cinéaste (notamment aux livres d'Eric Lax) et aux interviews que Woody Allen a accordées ici et là, Jason Bailey sait mettre en relief les fils conducteurs d'une oeuvre complexe, parfois pointue, traversée par de grandes questions existentielles et des gags hilarants. Refusant de s'apesantir sur les scandales (son divorce avec Mia Farrow, sa relation avec sa fille adoptive, les accusations d'attouchements sur ses enfants...), l'auteur n'en évoque pas moins la part autobiographique de l'oeuvre. Quitte à souligner le trouble qu'elle peut susciter rétrospectivement à la lumière de ces polémiques, y compris dans ses chefs-d'oeuvre : dans Manhattan, le personnage joué par Allen se met en couple avec une mineure...  

Bailey est évidemment fan de Woody Allen et il n'hésite pas à encenser certains films ("Zelig est la perfection pure"). Pour autant, il n'hésite pas à pointer ses coups de mou. Sur Escrocs mais pas trop : "C'est un film léger, aérien, un soufflé, mais qui retombe assez régulièrement. Ce n'est pas vraiment un mauvais film, mais il n'est pas indispensable". D'accord ou pas avec Bailey, on dévore cet album par ailleurs richement illustré, avec le sentiment de voir naître un univers au fil des pages. On redécouvre Woody Allen et on brûle d'envie de voir ou revoir chacun de ses longs-métrages. Une bible !

L'ouvrage s'arrête à Magic in the Moonlight mais les projets ultérieurs du cinéaste sont passés en revue (en anglais) sur le site de Jason Bailey.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Woody Allen, de Jason Bailey, aux éditions Carpentier.

Anderton



Enregistrer un commentaire