24 avril 2008

Jeux de Dupes : dans les règles du lard !

En salles : Dans Jeux de Dupes (découvrez notre dossier : trailers, photos, infos...), Dodge Connelly (superbe George Clooney) est une vraie tête de lard. Pour lui, le foot US, c’est distribuer des doigts dans l’œil, des bourres pifs et des compressions manuelles de testicules.
Seulement voilà personne ne vient voir les matches de son équipe. Alors que le même jeu au niveau universitaire est en plein boum, il a l’idée de recruter The Bullet (le mou mou John Krasinski), idole des foules, qui en plus d’être bon joueur, est aussi un héros de la première guerre mondiale : il est l’incarnation de ce que les USA adorent et vénèrent.
Cependant, une journaliste gouailleuse et fouille merde (redoutable Renée Zellweger) pense que c’est un usurpateur et entend bien détruire le mythe. C’est donc un ménage à trois bordélique mais sincère et sympathique que nous allons suivre pendant près de 2 heures pas désagréables.
Touchdown !
Big George n’en finit pas de remonter le temps de la courte histoire de sa nation après les 70’s (Confessions d’un homme dangereux) et les 50’s (Good Night and Good Luck), le voici dans les années 20 ou prohibition rime avec baston. Au-delà de ce que chacun voudra y voir en matière de messages sous-jacents, je retiendrai surtout cet hommage aux comédies des années 30/40.
Clooney joue plus que jamais du sourire en coin et campe un personnage né d’un ménage à 3 entre Gary Cooper, Clark Gable et Cary Grant. Son duo avec Zellwegger nous plonge en plein souvenirs d’une sublime époque hollywoodienne et nous rappelle les merveilleux Mon épouse favorite ou La Huitième Femme de Barbe Bleue. Même s’il est loin d’être Capra ou Lubitsch, il n’en oublie pas de leur adresser un clin d’œil que tout cinéphile ne peut qu’apprécier.
Marcel Martial (La vie est belle)

1 commentaire:

laurent savon a dit…

Dans les régles du hard , ya un extrait de film non hard ,de brigitte lahaie sur le site masculin www.modernestyle.fr , intriguant !

Translate this blog