DOSSIER

21 avril 2008

Passe Passe: où est le scénario ?

En salles. Darry est un looser au grand coeur, Irène est une croqueuse d'homme manipulatrice. Lorsqu'évidemment ils se rencontrent au détour d'une route de campagne, ils sont embarqués dans une série d'aventures dont ils cherchent vainement (et les spectateurs également) l'issue. Au menu: un complot mêlant les plus hautes instances politiques françaises, des gangsters corréens, un institut pour personnes atteintes de troubles mentaux, la fille d'un astronaute russe et Joey Starr. Tout ça est un peu compliqué et c'est bien dommage...Cette énième confrontation entre deux stéréotypes (le rêveur vs la femme fatale) aurait pu donner quelquechose de savoureux si elle n'avait pas été parasitée par un scénario partant dans tout les sens, sans en appronfondir aucun. A vouloir multiplier les péages, Tonie Marshall a transformé ce road movie en un parcours du combattant dans lequel Edouard Baer et Nathalie Baye s'embourbent, malgré leur bonne volonté. Encore une fois, une bonne distribution sans une bonne histoire ne fait pas un bon film (l'inverse également).
Mon conseil: Tonie Marshall fait jouer ses potes. Rien de plus...Sinon, la bande annonce est disponible dans notre playlist WAT.

4 commentaires:

Ralph McReiss a dit…

Pourquoi publier des critiques négatives sur CinéBlogywood ? Laissez donc cet exercice douteux aux feuilles de choux.

Pour ma part, je viens sur ce site pour avoir des nouvelles du cinéma, pas des critiques (surtout que ces dernières sont rarissimes ici; inutile donc de passer ses nerfs de manière totalement achronique).

Ralph McReiss a dit…

Pourquoi publier des critiques négatives sur CinéBlogywood ? Laissez donc cet exercice douteux aux feuilles de choux.

Pour ma part, je viens sur ce site pour avoir des nouvelles du cinéma, pas des critiques (surtout que ces dernières sont rarissimes ici; inutile donc de passer ses nerfs de manière totalement achronique).

Anderton a dit…

Cher Ralph,
A Cinéblogywood, on parle cinéma. On annonce des projets, on relate des initiatives, on fait du pipole et un peu de cul, du très cinéphilique et du gros populaire. On salive, on bave, on s'énerve. Buzz, trailers, photos... tout est bon pour exprimer nos coups de coeur et nos coups de gueule. Y compris les chroniques et critiques de films, sortis en salles, en DVD ou à la téloche. Si vraiment, ça t'agace : évite ces billets et attend des posts plus à ta convenance. Y en aura aussi. Y a de tout chez nous. La Bise.

Ralph McReiss a dit…

C'est juste que ça rabaisse le niveau général = quelque chose de justement bon vivant, léger et agréable. Comme si une pique critique était toujours inéluctable sur un site sur le cinéma.

Translate this blog