Dossier

mardi 3 juin 2014

T.S. Spivet : un Blu-ray qui donne du relief

 
En DVD et Blu-ray : Si vous avez raté le train de L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet, la sortie du DVD et surtout du Blu-ray vous donne l'occasion de monter à bord d'une aventure aussi belle qu'émouvante.
 

 
Je l'écris tout net : le film de Jean-Pierre Jeunet n'a pas eu la carrière en salle qu'il méritait. Les spectateurs ont boudé l'odyssée transaméricaine de ce petit génie qui vit avec un gros poids sur la conscience. Il a été reproché à Jeunet de ne pas avoir fait du Jeunet, d'avoir réalisé un film trop lent, trop tendre... Certes, le film avance sur une sorte de faux rythme : le train file à bonne allure mais au sein des paysages immenses, il donne l'impression de rouler comme un tortillard de campagne. C'est que Jeunet a pris son temps, comme pour mieux nous faire entrer dans le quotidien d'une famille vivant dans une sorte de no man's land. Et pour nous proposer une 3D époustouflante, inventive, complètement raccord avec le sujet. Tout cela nous l'avions écrit lors de la sortie en salle (lire : T.S. Spivet : 4 raisons d'aller voir le dernier Jeunet).
 
Au cœur d'une odyssée cinématographique
 
Le Blu-ray, édité par Gaumont, nous replonge dans cet univers particulier, délicat. Avec une 3D qui tient toujours aussi bien la route (ou le rail), même sur un écran beaucoup plus petit. Et puis, une deuxième galette abrite un bonus passionnant qui revient sur la conception et le tournage du film. Pendant une heure trente, nous suivons l'avancée du projet aux côtés du cinéaste et de son équipe. La méthode Jeunet se révèle : ses relations avec le scénariste, puis le storyboarder, avec la costumière, l'assistant-réal, le chef-op, les acteurs... 
 
On y découvre un homme qui fourmille d'idées, plein d'humour mais aussi de doutes ; un homme qui sait où il va mais qui doit faire face aux aléas de la prod - comme lorsqu'il apprend que le jeune acteur incarnant T.S. Spivet (Kyle Catlett) est retenu par le tournage d'une série TV alors que le film n'est pas terminé. Il faudra donc faire appel à des doublures... On est ému de voir Jeunet en larmes pendant le tournage d'une scène-clé du film. Et on jubile quand il présente quelques travaux préparatoires sur son Histoire de Pi. Espérons donc que Jean-Pierre Jeunet ne soit pas trop amer de l'échec public (certainement pas artistique) de T.S. Spivet : c'est un cinéaste précieux dont on attend avec impatience la prochaine réalisation. Et ce bon Blu-ray rend l'attente un peu moins longue.
 
Anderton
Enregistrer un commentaire