vendredi 12 décembre 2014

Le Hobbit La Bataille des Cinq Armées : le dernier combat


En salles : Avec Le Hobbit La bataille des cinq armées, Peter Jackson conclut (enfin) sa trilogie Bilbonesque. Et à mon humble avis, après 20 ans de dévotion à la plus célèbre saga de J.R.R. Tolkien, il est temps que le monsieur passe à autre chose. A Tintin par exemple, dont on ne sait toujours pas si la prochaine adaptation portera sur le dyptique Les Sept Boules de Cristal / Le Temple du Soleil ou Objectif Lune / On a Marché sur la Lune...
 

Mais revenons à nos Bilbons. Sans spoiler (même si malheureusement je n'ai pas grand chose à spoiler), il semblerait que pour préparer la conclusion de cette nouvelle aventure, Peter Jackson et ses équipes se soient attardés (c'est le mot juste) à observer tous les reproches que l'on pouvait trouver au Retour du Roi pour les accentuer dans ce film.

En effet, attendez-vous à d'inteeeeeeeeeeeeeeeerminables combats en one-to-one où chacun n'en finit pas de mourir et de re-mourir, tout cela au milieu de batailles équipes où l'on ne voit finalement que des masses de CGI se percuter avec violence. Ajoutez quelques interventions de ce cher Legolas où l'exploit côtoie le ridicule (et là je me rends compte que Legolas rime avec pergolas et Granolas - aucun rapport), quant à la cinquième armée, j'avais dit pas de spoiler, mais quand vous la voyez arriver vous pensez forcément : "Encore le même coup !!".

Vous obtiendrez un film de 2h30 où vous aurez l'impression qu'on s'est un peu foutu de votre gueule parce que la quête... bah oui quelle quête au fait ?? Bref, vous irez parce que vous ne pouvez pas faire autrement, on ne craque pas sur le sixième film, ce serait encore plus débile, mais vous vous souviendrez : je vous aurai prévenu !

Allez je vais conclure sur une note positive : les 10 premières minutes (même si contrairement aux précédents films il ne s'agit pas d'un préambule mais de l’enchaînement direct) sont très cool, jusqu'à ce que le titre arrive en fait...

Marsellus Wallace


Enregistrer un commentaire