lundi 29 décembre 2014

Le Top 10 2014 de Fred Fenster


En salles : On fait le bilan ? 2014 aura été peut-être un peu moins réussi que 2013, mais bon… Django et La vie d’Adèle, franchement, tu peux pas test ! Un beau millésimé malgré tout, équilibré, et avec de très jolies surprises. Et... trois films français dans mon top 5 ! Je suis le premier surpris.



1) Ida, Pawel Pawlikowski
Un film d’une beauté formelle époustouflante et d’une grande puissance émotionnelle. Chef-d’œuvre ? Je ne sais pas. Mais grand, assurément. 


2) Bande de filles, Céline Sciama
Mon coup de cœur de l’année. Derrière le récit assez simple de la métamorphose de Mérieme en Vic, le film de Céline Sciama a une teneur politique forte, notamment sur ce qu’il dit de la place de la femme dans la cité et dans les cités. 


3) Bird people, Pascale Ferran
Surprenant, passionnant, inventif, sensible, drôle, lucide, juste, éclairé et éclairant. Un film qui peut dérouter, mais qui m’a complètement conquis. 


4) Boyhood,  Richard Linklater
Une idée finalement assez simple. Un projet assez casse-gueule, mais qui fonctionne merveilleusement. Bien sûr, il y a quelques longueurs, mais voir grandir Mason sous nos yeux est une expérience incroyable. S’il ne fallait voir qu’un film cette année, ce serait celui-là. 


5) Les combattants, Thomas Cailley
Un sujet original, et jamais traité (en tout cas à ma connaissance) dans le cinéma français. Un film un peu inclassable, entre film sociétal et comédie romantique, souvent très drôle. Et un duo d’acteurs absolument génial, avec notamment Adéle Haenel, époustouflante, qui réussit le meilleur numéro d’actrice de l’année. Et c’est un premier film ! 

C

6) Her, Spike Jonze
Spike Jonze nous offre un très joli film, petit miracle de douceur et de sensibilité. La vision de la ville du futur est magnifique. On comprend mieux, aussi, le pouvoir d'attraction de Scarlett Johansson : provoquer une telle émotion, rien qu'avec sa voix, c'est une performance.Son meilleur rôle ?  


7) Mommy, Xavier Dolan
Le Québec a un incroyable talent : Xavier Dolan, toujours aussi génial, réussit enfin à faire un film qui parle à (pratiquement) tous. « Seulement » septième ? Oui, car la mécanique émotionnelle n’a pas forcément super bien fonctionné sur moi. Acting parfait, avec une note spéciale pour Suzanne Clément. 


8) Quand vient la nuit, Michael R. Roskam
On peut passer à côté de ce film, qu’on pourrait presque qualifier "d’humble", tant il refuse les paillettes et la poudre aux yeux. Très bien écrit, parfaitement joué, et surtout, un univers que j’adore… Et un vrai pincement au cœur pour le dernier film de James Gandolfini. 


9) Leviathan, Andreï Zviaguinstev
Un film sur la Russie d’aujourd’hui, corrompue jusqu’à la moelle, et bourrée à mort. Une photo magnifique, des paysages sublimes. Du grand cinéma (même si c’est parfois un peu chiant). 


10) Only lovers left alive, Jim Jarmusch
Un beau film sur l’amour, mais aussi sur la dope, et plus généralement, sur une certaine déliquescence du monde. Tom Hiddleston impressionne dans le rôle d’Adam, ce musicien virtuose ayant traversé les âges. 


Laissés de côté avec plus ou moins de regret : Le vent se lève, Le Géant égoïste, Winter sleep, Les poings contre les murs, Saint Laurent, Timbuktu, Under the skin, Night moves.
Fred Fenster
Enregistrer un commentaire