vendredi 3 avril 2015

NCIS Los Angeles saison 5 : Donald n’est pas un gros canard


En DVD : La sortie en vidéo de NCIS L.A. saison 5, chez Paramount Home Entertainment, est l’occasion de faire un petit point sur son immense producteur. Voilà plus de dix ans que le Naval Criminal Investigative Service existe grâce à la patte de Donald Paul Bellisario, Italo-américain dont vous avez forcément lu le nom au moins une fois au début d’un générique de série : Magnum, Code Quantum, Supercopter ou encore JAG. Bim, c’est lui.


Walk of  Fame

C’est d’ailleurs de la série JAG que lui vient cette idée d’une unité de l’armée spécialisée dans les infiltrations et enquêtes terroristes. Ça débute en 2003 avec le sympathique Mark Harmon qui enquille 270 épisodes d’une des séries les plus vues aux USA  (15 millions de téléspectateurs par épisode en moyenne). Drôle de se souvenir qu’en 1988, Mark Harmon avait un rôle de policier civil qui avait quitté la police militaire dans un petit film d’action efficace : Presidio (Peter Hyams, 1988) avec le grand Sean Connery...

De San Francisco à L.A., il n’y a qu’un pas et 30 ans ! En 2009, sous l’effet des succès des spin of des Experts, Donald ne fait pas sa poule mouillée et envoie le rappeur LL Cool J jouer du duo avec le Robin de Batman : Chris O’Donnell. Cette année, il est allé dépoussiérer Scott Bakula des archives de Code Quantum pour lui confier le premier rôle de NCIS NEW ORLEANS. A voir s’il fera aussi bien que les 140 épisodes de NCIS Los Angeles.

Marcel Martial (Petit canard)
 
 

Enregistrer un commentaire