mercredi 25 mai 2016

Carol : une bouleversante histoire d'amour

En Blu-ray et DVD : Le Festival de Cannes 2016 est terminé mais il est possible de revoir en vidéo l'un des films de la Sélection 2015 : Carol de Todd Haynes. Une magnifique histoire d'amour porté par les interprétations émouvantes de Cate Blanchett et Rooney Mara.



New York dans les années 1950. Therese, vendeuse dans un grand magasin, croise le regard d'une élégante femme mariée. Coup de foudre immédiat. Mais leur passion ne peut éclater au grand jour. La société ne le permet pas. S'engage alors entre les deux femmes une relation faite de confidences et de connivence, dans laquelle chacune avoue progressivement ses frustrations, ses espoirs, ses envies...

Pour adapter l'une des toutes premières oeuvres de Patricia Highsmith, son seul roman qui ne soit pas policier, Todd Haynes a choisi la délicatesse. Carol n'est pas un film militant en soi, c'est une romance bouleversante et qui donne à réfléchir. Cette finesse, cette intelligence qui se dégagent du film tiennent pour beaucoup aux prestations des deux interprètes principales. Cate Blanchett irradie de beauté, telle une star hollywoodienne de la grande époque. Elle incarne Carol, une desperate housewife sensuelle, dont la force de caractère cède parfois la place à un abattement face à un mari (l'excellent Kyle Chandler) et une société qui ne lui permettent pas d'être elle-même. Rooney Mara interprète Therese, une jeune femme timide, effacée, qui se cherche ou plutôt qui se cache, de la même façon qu'elle cache ses talents artistiques (la photo, le piano). Prix d'interprétation féminine à Cannes mérité pour Rooney mais le jury aurait pu le décerner également à sa partenaire australienne tant elles forment un duo poignant.

Réalisme poétique

Voici donc deux femmes enfermées dans un univers étriqué, deux femmes qui se heurtent à un plafond de verre et que Todd Haynes filme justement dans des espaces clos et barrés, derrière des fenêtres ou des vitrines d'une transparence relative. Réflections, fragmentations qui donnent lieu à de sublimes jeux de lumière signés Edward Lachman. Dans un bonus du Blu-ray, le directeur de la photo explique s'être inspiré du photo-journalisme des années 1950 pour créer cette atmosphère si particulière qu'il a baptisée "réalisme poétique". L'édition Blu-ray de TF1 Vidéo préserve d'ailleurs le grain du film, tourné en 16 mm. 

Outre l'interview de Lachman, les actrices, la productrice Christine Vachon et le cinéaste ont l'occasion de s'exprimer longuement dans les bonus du DVD. Un making of complète le tout. Carol fait partie de ces films qui vous accompagnent longtemps après le générique de fin.

Anderton


Enregistrer un commentaire