jeudi 12 mai 2016

Le Festival de Cannes selon Didier Allouch ("Monsieur Marches")

Buzz : Nous sommes fiers de lancer la saison 4 de notre Questionnaire cannois (découvrez nos interviews) ! Le principe : Cineblogywood soumet à des professionnels du cinéma douze questions sur leur Festival de CannesPremier rendez-vous avec Didier Allouch. 


De même que Clark Kent porte son costume de Superman sous ses habits civils, Didier Allouch porte un smoking sous sa tenue. Y a pas d'autres explications ! Car celui qui officie comme correspondant de Canal+ à Los Angeles est un habitué des tapis rouges et des cérémonies. Il commente notamment la montée des marches pour TV Festival de Cannes. Il voit donc beaucoup de films, rencontre énormément de stars et mange du poisson à tous les repas pour pouvoir mettre des noms sur tous les visages, dégainer ses questions dès que la porte de la limousine s'ouvre et raconter des anecdotes sur n'importe quel film projeté à l'auditorium Louis Lumière. Y a pas d'autres explications ! Didier nous raconte donc son Festival. Où il est question d'une cuite avec Guillermo Del Toro, de malotrus et de sourires.




Qu'allez-vous faire à Cannes ? 
Présenter les Marches et diverses émissions pour TV Festival, la chaine officielle du Festival de Cannes, Canal35 sur CanalSat. Et D’autre jobs divers... Et surtout, surtout, voir le plus de films possible.

Combien de fois avez-vous participé au Festival ? 
Cette édition 2016 sera ma 30e.

Qu’attendez-vous de cette édition 2016 ? 
Comme toujours : d’être étonné, séduit, épaté, enchanté, effrayé, époustouflé, ému... Et par les films, uniquement les films...

Quel est votre plus grand plaisir pendant le Festival ? 
La première fois que la lumière s’éteint dans la salle et que le film logo du festival, ses marches rouges qui démarre dans une eau envahie de requins et se termine dans le firmament avec la musique de Debussy, démarre. Magique. A chaque fois...

Qu’est-ce qui vous énerve le plus ?
Les malotrus... Portable allumé pendant les projos, conversations incessantes, ronfleurs, etc. Mais bon, c’est Cannes...

Quel est votre plus beau souvenir ? 
Il y en a tant... De la projection de Brain Dead de Peter Jackson au Marché du film à la cuite avec Guillermo Del Toro, tout jeune, venu pour Chronos, en passant par la projo de Pulp Fiction caché dans les combles de la Salle Debussy ou l’arrivée des StormTroopers et de Darth Vador sur les marches pour la projo de Star Wars... Tant...

Qu’y a-t-il dans votre valise ?
Des fringues...

Quel est votre truc pour tenir le coup pendant la quinzaine ?
Le sourire.

Pour quel(le) artiste redeviendriez-vous un fan de base si vous le/la croisiez sur la Croisette ?
Je suis déjà fan de tellement de cinéastes...

Votre fête cannoise la plus délirante, c’était où et quand ?
Peu de fêtes, mais beaucoup de dîners avec les potes. 

Quelle est votre Palme d’or préférée ?
Pulp Fiction.

Quel est votre programme après le Festival ?
Retour à L.A. et tout plein de blockbusters. C’est l’été à Hollywood...

Suivez Didier Allouch sur Twitter : @CanalDidier

Anderton
Enregistrer un commentaire