Dossier

jeudi 25 mai 2017

Cannes 2017 : Une Femme douce "sublime mais trop long", "fin consternante"

Buzz : Une Femme douce (Krotkaya) de l'Ukrainien Sergei Loznitsa, en compétition officielle au Festival de Cannes, est loin d'avoir convaincu les critiques. Malgré un début prometteur.


Libre adaptation d'une nouvelle fantastique de Dostoïevski, Une Femme douce suit les traces d'une femme qui veut rendre visite à son mari, incarcéré pour un crime qu'il n'a pas commis. 



Anderton
Enregistrer un commentaire