dimanche 5 octobre 2008

Paul Newman raconte La Famille Suricate au coin du feu

En salles (bientôt) : Le dernier film de Paul Newman a été présenté ce dimanche en avant-première mondiale... au Festival du film britannique de Dinard.
L'acteur récemment décédé est en effet le narrateur du documentaire animalier La Famille Suricate (The Meerkats).
Le trailer se regarde ci-dessous et dans notre playlist Wat.
"Des héros si petits qu'ils doivent être vus sur grand écran", selon la catchline anglo-saxonne. Une petite bête dont le représentant le plus célèbre est Timon dans Le Roi Lion.
Crédibilité
Bref, Paul Newman a enregistré le commentaire du film dans sa maison du Connecticut, à la fin de 2007. "Il nous a donné son temps sans compter et a fait exactement ce qu'il lui était demandé", a indiqué le producteur Joe Oppenheimer.
"Il apporte au film de l'autorité et de la crédibilité, a expliqué pour sa part le réalisateur britannique James Honeyborne. Nous voulions un récit chaleureux, dans le ton de ceux que l'on écoute près d'un feu de camp, et c'est ce qu'il nous a donné."
La Famille Suricate sort le 15 octobre sur les écrans français. Le commentaire français est dit par Guillaume Canet. C'est la deuxième fois que l'acteur/réalisateur français croise Paul Newman sur un film puisque ils avaient tous deux prêté leur voix à des personnages de Cars, le film de John Lasseter produit par Disney et Pixar.
Pour info, le grand vainqueur du Festival de Dinard 2008, c'est Boy A. Le film de John Crowley a raflé le grand prix du jury (Hitchcock d'Or), le prix du public, le prix du meilleur scénario et le prix de la meilleure photo. Le long-métrage s'intéresse à la difficile réinsertion d'un jeune homme de 24 ans qui a passé presque toute sa vie en prison pour un crime atroce qu'il a commis lorsqu'il était enfant.
Source : BBC News
Anderton


2 commentaires:

Ralph McReiss a dit…

Non, sérieusement, le prix du jury se nomme le "Hitchcock d'Or" ? C'est ridicule, ça sonne mal, et la signification anglo-saxonne de la dernière partie de ce génie du cinéma pourrait laisser penser à une récompense non dénuée d'humour du cinéma porno.

croisiere paris a dit…

Amatrice de longue date de repotages animaliers, rien que l'affiche du film me donne envie :-)