mercredi 16 octobre 2013

Cinéma, séries, jeux vidéo : les six tendances de l’entertainment


Buzz : Cinéma, télévision, jeux vidéo, musique, livres, brand content… l’industrie du divertissement reflète et illustre les grands courants qui traversent la société. Nos envies, nos peurs, nos idées. Pour la deuxième année consécutive, l’agence Rouge s’est intéressée aux grandes tendances de l’entertainment. Pour 2014, elle en a distingué six :

1) Enfance : retrouver le plaisir d’apprendre
La technologie nous invite à la méditation – en témoigne la multiplication des jeux vidéo "épurés, poétiques, méditatifs" tel Journey – et "se met au service de la pédagogie et du lien social". Via une application de réalité augmentée, un journal japonais permet ainsi aux parents et à leurs enfants de partager en même temps le même article mais avec des contenus adaptés à chacun. Par ailleurs, les super-héros ne sont plus des demi-dieux inaccessibles : ils sont parmi nous et ce sont peut-être nos voisins de palier. Enfin, les "enfants boomerang", ces quadra qui retournent vivre chez leurs parents du fait de la crise, font le bonheur des séries TV américaines : Dads, Back in the Game, Mom.

2) Le style à tout prix
La fête ne connaît pas la crise. En 2013-2014, la party est "hyper stylée, décadente, baroque". Dépaysement maximum recherché, comme l’illustrent Gatsby le Magnifique et La Grande Bellezza. Une opulence que l’on retrouve dans les clips et les concerts des rappeurs et stars du RnB (Kanye west, Jay Z, Beyoncé…). L’Afrique impose également sa marque dans la mode (Joshua Kissi, Travis Kumbs). Et la technologie permet d’intégrer nos destins individuels dans l’Histoire, grâce au partage de photos et de vidéos (Ina, Cowbird.com).

3) Archaïsmes : retour aux origines
En cuisine, on redécouvre le plaisir de manger de la viande. Sur les écrans et dans les livres, la barbarie est mise à l’honneur (Game of Thrones, Gangs of New York la série, le dernier Chattam…). La guerre et la peur deviennent les moteurs de la téléréalité (TV Stars and Stripes, Run for your life). Peur et émotions encore dans les jeux vidéo de survie (le nouveau Tomb Raider). Dévastée, la Terre devient un enfer pour les Humains (Oblivion, After Earth, les séries Defiance et Terra Nova).

4) Illuminations : entre enfer et paradis
"L’esthétique religieuse infuse le monde de l’entertainment" (le clip Run de Woodkid, le jeu vidéo Cathedral). La foi traverse le petit écran (The Bible, Sisterhood) et s’impose dans le hip-hop (Jay Z, Kanye west, Wale, J.Cole). L’autre monde s’ouvre au nôtre (The Touch, Les Revenants, Resurrection). "Les frontières sont abolies entre hommes et robots" (le jeu vidéo The Fall, les séries Almost Humans et real Humans).

5) Manifesto : plutôt mutin que mouton
"La famille idéale change de visage" (Welcome to the Family, The New Normal, Hit & Miss) tandis que les femmes poursuivent leur émancipation sexuelle (lancement du site Dorcelle, le magazine Lui et ses 30% de lectrices). Après le Mummy Porn, voici le Teen Porn (jeune et Jolie, le clip Dancing Anymore). Le rap se met au queer (Mykki Blanco, Tyler The Creator). Le politiquement incorrect règne en maître sur internet (Howshouldithaveended.com). Le citoyen devient justicier (Catfish).

6) Modesty : la vie est un fleuve tranquille
Face à l’immensité des possibilités offertes par le web, les séries redécouvrent le bon temps des années pré-Google (The Goldbergs, Surviving Jack). Une sorte de retour aux sources illustré également par le site africanancestry.com ou les films Paris à Tout Prix et Né Quelque Part. Avec l’idée de profiter du moment présent, de se laisser aller (appli Decide Now).

Retrouvez les slides de cette étude ainsi qu’une analyse plus poussée sur Influencia.

Anderton
Enregistrer un commentaire