vendredi 16 mai 2014

Cannes 2014 : Sommeil d'hiver - vers un printemps du cinéma turc ?

 
Buzz : Nuri Bilge Ceylan, le réalisateur turc de Sommeil d'hiver, présenté aujourd'hui en compétition officielle au Festival de Cannes, a déboulé sur la scène internationale il y a tout juste dix ans. Et il a cumulé les récompenses cannoises : deux Grand Prix du Jury (Uzak en 1993, Il était une fois en Anatolie en 2011), et un Prix de la mise en scène (Les Trois singes en 2008).
 


 
Cinéaste majeur, de l’égal d’un Bergman ou Antonioni, d’un Woody Allen, tendance Tchekov. Son formalisme au service de la peinture des crises conjugales lui a valu la reconnaissance internationale pour Les Climats (2006). Lui manque la Palme, que son pays, la Turquie, avait décrochée en 1982, avec Yol, de Yilmaz Güney, brûlot politique et social.
 
Travis Bickle

Enregistrer un commentaire