vendredi 29 juillet 2016

Demain : le bonheur est dans le près... de chez vous

En DVD et Blu-ray : Sorti en vidéo il y a quelques semaines, Demain mérite d'être vu et revu. Car il fait briller cette précieuse et fragile étincelle qu'on appelle l'espoir.


Certes, il y avait la crainte d'assister à un doc dégoulinant de bons sentiments réalisé par des bobos parisiens reconvertis en moralisateurs béats. Et puis, je suis sûr qu'il y en a parmi vous qui préparaient à l'avance leurs vannes assassines rien qu'à voir le nom de Mélanie Laurent au générique. Mais il faut laisser ses préjugés de côté et accepter la démarche naïve et terre-à-terre de Cyril Dion et Mélanie Laurent, les réalisateurs. A savoir : montrer qu'il est possible que l'humanité se développe autrement, davantage en harmonie avec la nature.

Demain dès aujourd'hui

En quelques chapitres introduits par des questions basiques, de celles que l'on se pose tous, le duo répond par un grand : OUI. Exemples à l'appui. Sans pour autant passer sous silence les problèmes, les menaces, ni les freins. L'équipe part planter ses caméras en France, en Angleterre, aux Etats-Unis pour interroger quelques experts mais surtouts des citoyens comme vous et moi qui, un jour, ont décidé de retrousser leurs manches et de planter des arbres fruitiers au coeur des villes, de tester l'économie circulaire au sein de leur entreprise ou de lancer une monnaie 100% locale.


On écoute ces Terriens poser leur problématique puis présenter leur démarche. On découvre surtout la viabilité de leurs projets. Oui, un autre développement est possible. Et non, ce n'est pas forcément compliqué ou coûteux à mettre en place. Demain fait le choix de l'optimisme. Un optimisme raisonné mais concret. Voilà qui donne du baume au coeur. Cela fait du bien de voir des gens motivés, mobilisés et surtout heureux. Le tout joliment filmé, avec une bande son pop folk au diapason.

La belle édition de FranceTV Distribution propose par ailleurs des scènes inédites ainsi qu'un clip musical. Vous reprendrez bien un peu de bonheur ? 

Anderton
Enregistrer un commentaire