lundi 4 juillet 2016

The Strangers : critique express

En salles : The Strangers, film coréen de Na Hong Jin. Après The Chaser et The Murderer, The Strangers... pas d'erreur, le réalisateur coréen est de retour.




Un tournage de six mois, des décors choisis minutieusement, essentiellement en décors naturels, pour ce film fantastique qui nous vient de Corée (du Sud, bien sûr !) et présenté hors compétition au Festival de Cannes 2016. Ca commence comme un bon polar et on se dit qu'on va se laisser prendre par l'enquête, qu'on va découvrir des secrets bien gardés, une énigme bien ficelée, et puis, rapidement, on se retrouve dans une ambiance fantastico-gore. J'aurais préféré le bon polar ; l'histoire et le film en auraient été mieux servis. 

De plus, on peut regretter le jeu des comédiens qui fait penser à celui des deuxième et troisième rôles dans les Bruce Lee... J'aurais aimé celui qu'on a pu trouver dans les précédents films de Na Hong Jin. Cependant, un grand bravo à cette très jeune comédienne qui joue la petite fille malade. Et plusieurs scènes sont à retenir, comme celle, envoûtante, du rituel chamanique. 

En résumé : on passe un bon (et long : 2h36) moment, mais j'ai préféré son précédent film !
 
 
 
Joss Beaumont


Enregistrer un commentaire