17 mars 2008

10.000 BC : Roland foiré

En salles : Le panneau numérique qui indique le remplissage des salles est implacable : 1/2h avant les séances, tous les films ont fait le plein sauf 10.000 (découvrez ici les trailers)...Pour lequel il reste encore plus de 180 places. Je me demande d'ailleurs si ce chiffre n'augmente pas au fur et à mesure que la séance approche, comme si les spectateurs ayant déjà acheté leur billet prenaient conscience de leur probable erreur. Nous décidons pourtant de ne pas nous formaliser de cet avertissement : Emmerich a souvent réalisé le pire mais c'est de la part des cancres qu'on attend les meilleures surprises.
Ce ne sera malheureusement pas pour cette fois : les rires fusent dés les premières secondes pour ne s'éteindre qu'un peu plus tard, lorsque tous se rendent compte que Dany Boon n'apparaîtra pas chevauchant un mammouth nommé Biloute. A la place, il y aura un joueur de Djembé à la barbe parfaitement taillée et aux dreads bien propres. Un peu con mais volontaire, il prendra la tête d'une révolte populaire pour renverser l'ignoble personnage qui ose exploiter les petites gens pour construire des pyramides : une lance dans le bide suffira à le convaincre que sa mégalomanie est mal placée. Heureusement, à ce stade du film, les spectateurs savent déjà qu'ils se sont fait avoir et prêtent au film une attention toute relative : un petit roupillon pour les uns, un sudoku pour les autres.
J'en ris aujourd'hui mais je vous assure que devant un spectacle si déplorable et une telle débauche de moyen pour un résultat aussi affligeant, on en viendrait presque à être dégoûté du cinéma. Mon cher Roland, tu auras beau sonner du cor à t'en faire péter la glotte, je ne viendrai pas à ta rescousse la prochaine fois.
Mon conseil: à éviter à tout prix.
Sentenza
Enregistrer un commentaire

Translate this blog