Dossier Super Bowl

vendredi 28 mars 2008

Richard Widmark : décès d'un dur

Artistes : Putain, comment j'ai pu passer à côté de ça ? Richard Widmark est mort mercredi, à 93 ans. Après Roy Scheider (même s'ils n'étaient pas de la même génération), encore une étoile d'Hollywood qui s'éteint.
Widmark à l'écran, c'était un dur à cuire. Un cran en dessous de Lee Marvin mais tout de même. Son premier rôle l'a d'ailleurs un temps abonné aux personnages de brute et de frappadingue : c'était l'inquiétant Tommy Udo (regardez ces extraits) dans Le Carrefour de la Mort (Kiss of Death, 1947) de Henry Hathaway. Regardez ci-dessous ce que ce malade fait à une pauvre femme en fauteuil roulant !
Gangster, flic, cowboy, à chaque fois, Widmark imprime sa présence et une sorte de hargne plus ou moins contenue. Des rôles de composition : le comédien était d'un naturel timide. Sans être jamais devenu une star comme John Wayne ou Kirk Douglas, Richard Widmark s'est imposé comme un acteur de premier plan. Il a d'ailleurs tourné avec les plus grands : John Ford (Les Deux Cavaliers, Les Cheyennes), Samuel Fuller (Le Port de l'Angoisse, Le Démon des Eaux Troubles), Joseph L. Manckiewicz, Robert Wise, Elia Kazan, Don Siegel, John Sturgess, Otto Preminger...
Ce qui explique que le bonhomme soit irrémédiablement ancré dans la mémoire de tout cinéphile qui se respecte.
Photo extraite de La Ville abandonnée (Yellow Sky, 1948) de William Wellman et pécho sur Lost in the frame
Anderton

Aucun commentaire: