mercredi 14 septembre 2016

50 ans de Star Trek : 5 épisodes pour commencer

Buzz : Star Trek, véritable icône de la pop culture, fête son demi-siècle.  5 séries, une série animée, 480 heures de contenus, 13 films... si vous souhaitez découvrir l’univers, il faut admettre que ces chiffres peuvent être un peu répulsifs.

Netflix a eu la bonne idée de rendre disponible la série originale de 1966 dans des copies entièrement remasterisées, avec de nouveaux effets spéciaux. Soyons clairs, que vous soyez un fan de la première heure ou un apprenti trekkie, vous n’avez jamais vu Star Trek dans d’aussi bonnes conditions, à moins d’en posséder les Blu-Ray.

Mais commencer Star Trek par la série originale c’est aussi prendre le risque d’un gros choc culturel. La série a 50 ans et reste une œuvre de son époque. Soyons francs, le kitch, le sur-jeu des acteurs et de grosses facilités scénaristiques rendent certains épisodes franchement dispensables. Il y en a toutefois d’autres qui imposent d’être vus. Des épisodes qui ont tellement marqué les esprits, qu’ils expliquent à eux seuls pourquoi Star Trek reste un demi-siècle plus tard un phénomène. Voici une sélection de 5 de ces épisodes.




1) The City on the Edge of Forever (S01E28)
Considéré unanimement comme le meilleur épisode de la série et par beaucoup comme le meilleur épisode de la franchise, The City on the Edge of Forever est l’épisode qu’il faut voir, ne serait-ce que pour votre culture générale. Après que le docteur McCoy a été transporté dans le temps, le futur a été modifié pour le pire. Spock et le Capitaine Kirk doivent retourner dans le passé et restaurer le cours normal du temps. Se faisant, Kirk tombe amoureux d’une jeune femme mais réalise que pour sauver le futur, il devra la laisser mourir.
Cet épisode a tout ce que Star Trek fait de mieux. Une vraie bonne intrigue de SF (qui en inspirera tellement d’autres par la suite). De l’humour et surtout une bonne dose d’émotion. Le dernier gros plan sur le visage de Kirk après son terrible choix est absolument renversant et rappelle que William Shatner pouvait aussi être un bon acteur. 


2) Mirror, Mirror (S02E04)
Un autre classique qui va inspirer bien des scénaristes dans les années qui suivront sa diffusion. Une défaillance du transporteur envoie Kirk et ses compagnons dans un univers parallèle où tout est bien différent. La Fédération est un empire, oppressant l’univers. Les supérieurs ont le droit de torturer leurs subordonnés et la progression se fait en assassinant ses supérieurs.
Le bouc du "Evil Spock" mérite à lui seul le visionnage de l’épisode mais plus sérieusement, l’épisode pose la question de la nature humaine. Est-ce la société qui nous rend mauvais ou le sommes-nous naturellement ? Avons-nous tous un potentiel  psychopathe ? Star Trek est avant tout une série qui nous fait réfléchir sur nous-mêmes.


3) Balance of Terror (S01E14)
L’épisode qui introduit les Romulans, l’une des espèces la plus connue de la franchise mais aussi une bonne introduction aux combats à la Star Trek, plus proches des films de sous-marins que des X-Wing de Star Wars. Les avant-postes de la Fédération situés le long de la zone neutre séparant de l’empire romulan sont attaqués. La Capitaine Kirk se lance dans une course poursuite contre un ennemi dont on ne sait rien. Mais en interceptant une conversation, l’équipage réalise médusé que les Romulans ressemblent trait pour trait à des Vulcains.
L’épisode se déroule comme une partie d’échec entre deux stratèges, le capitaine Kirk et le Romulan. L’épisode se veut particulièrement peu manichéen préférant insister sur le sens de l’honneur de ces ennemis inconnus (une constante dans Star Trek).  Il aborde aussi la question de la rancœur entre les peuples et du racisme de manière très directe. 


4) Amok Time (S02E01)
Un épisode dont le pitch ressemble à une mauvaise blague et qui reste pourtant considéré comme l’un des plus cultes de la série, maintes fois cité et parodié, et incontestablement un grand épisode. Monsieur Spock est en chaleur (oui, oui). Il doit impérativement revenir sur sa planète natale pour s’unir ou il perdra l‘esprit. Mais arrivé sur Vulcain, les choses ne sont pas aussi simple que prévu et se terminent par un combat à mort entre Spock et... le capitaine Kirk.
Premier épisode de la seconde saison de la série, première apparition du navigateur Chekov, première mention de DeForest Kelley (le Docteur McCoy) dans le générique d’introduction, Amok Time est surtout l’un des meilleurs épisodes sur Spock. Personnage complexe, issu d’une union entre une humaine et un Vulcain, craignant plus que tout que ses émotions humaines qu’il exècre prennent le dessus sur son stoïcisme vulcain. Amok Time nous montre un Spock particulièrement affaibli et finalement particulièrement émouvant. Une bonne introduction à ce pape de la pop culture.


5) Space Seed (S01E22)
Un immanquable qui introduit l’un des méchants les plus emblématiques de Star Trek, prélude du long métrage unanimement considéré comme le meilleur de la franchise. L’Enterprise croise la route d’un ancien vaisseau terrien à la dérive depuis des décennies. Ils y trouvent une petite armée d’êtres génétiquement modifiés menés par le terrible Khan. Très vite ces derniers tentent de s’emparer de l’Enterprise.
L’épisode reprend un grand thème de la SF : comment les errements de la science peuvent avoir de terribles conséquences. Il sera aussi le seul à directement inspirer une suite en long métrage... et quel long métrage. Star Trek II : The Wrath Of Khan. Khan restera à jamais comme le meilleur ennemi du Capitaine Kirk.

Voilà de quoi bien démarrer dans l’univers Star Trek. Et vous quels sont vos épisodes préférés ? Laissez vos avis dans les commentaires.

L'Oncle Owen


Enregistrer un commentaire