jeudi 15 septembre 2016

Star Wars vs Star Trek : choisis ton camp !

A lire : Plus forte, plus terrible que la guerre entre les Jedis et les Siths, est l'opposition entre les fans de Star Wars et ceux de Star Trek. A coups d'arguments plus ou moins scientifiques et de vacheries sur les vêtements ou les coupes de cheveux, chaque camp tend à démontrer que ceux d'en face sont des ringards ou des suiveurs. Les éditions Dunod ont décidé de régler une bonne fois pour toute cet antagonisme dans un livre intitulé Dark Vador vs Monsieur Spock.



Certes, les auteurs Olivier Cotte et Jeanne-A Debats commencent par brandir la branche d'olivier en confiant la préface à Harry Dean Stanton. Lequel a écrit les premières novellisations de Star Wars et participé à l'écriture du scénario de la première adaptation cinématographique de Star Trek en 1979. Un juge de paix. Son discours est simple : on peut aimer les deux sagas car toutes deux nous font rêver et nous rendent plus heureux. Le lecteur peut alors afficher un grand sourire béat puis tourner la page avec le même regard méchant que celui d'un dictateur qui envoie ses divisions blindées à l'assaut d'une base des Casques bleus. 

Car évidemment qu'il existe des gens qui aiment Star Wars et Star Trek. Ce sont les mêmes qui, au restaurant, font chier tout le monde parce qu'ils hésitent entre le saumon et la brochette de poulet. Les mêmes qui roulent sur la file du milieu parce qu'ils ne veulent aller ni trop vite, ni trop lentement. Les mêmes qui commandent des glaces chocolat-citron. Inutile de dire que je ne fais pas partie de cette engeance - bon, sauf pour la file du milieu, parfois... mais là n'est pas la question ! Moi, je suis Team Star Wars et je ne comprends pas qu'on puisse regarder sans se rouler par terre une série dans laquelle des types en pyjama vont lancer des roches en carton sur des monstres en plastique avant de se faire engloutir par des coucougnettes en fourrure.


Duels intergalactiques

Partant du principe que je ne suis pas seul et que les Trekkies vomissent tout autant la galaxie très, très lointaine et ses habitants, Olivier et Jeanne-A ont organisé une succession de duels par chapitres thématiques sur les armes (sabre laser vs phaser), les styles capillaires, les monstres, les dialogues, les vaisseaux, le merchandising, les personnages - y compris les plus gênants (Jar Jar Binks vs Quark)... Ils démontrent une belle connaissance de deux univers, dont ils soulignent les qualités ou les travers dans des textes pleins d'humour. Avec, en bonus, des illustrations décalées et une foultitude d'anecdotes éclairantes ou croustillantes. S'il n'hésite pas à désigner son vainqueur pour chaque chapitre, le duo laisse la possibilité au lecteur de faire de même en cochant une petite case. Découvrez les premières pages du livre.

J'ai pris plaisir à lire l'ouvrage jusqu'à la page 45, où une phrase me resta dans la gorge avec le même effet que la pression de Dark Vador sur le cou de l'Amiral Motti. Les auteurs ont en effet écrit "L'acteur Anthony Daniels qui jouait le rôle de R2-D2..." Quelle erreur ! Quelle horreur ! C'est le regretté Kenny Baker qui prenait place dans la carapace du caractériel droïde siffleur. Du coup, pouvais-je continuer la lecture sans me demander si, sur la saga inventée par Gene Roddenberry que je connais mal, j'allais lire des énormités à faire dresser les oreilles d'un respectable Vulcain ? J'ai donné une deuxième chance aux auteurs et poursuivi ma lecture. Avec le même plaisir. Il n'est pas illogique de penser que l'erreur est humaine et qu'elle sera corrigée lors de la prochaine édition.

Star Wars ou Star Trek ? Dark Vador vs Monsieur Spock vous permettra de prendre parti en toute objectivité et en vous bidonnant. Que la force vive et prospère !

PS : l'article de L'Oncle Owen sur les 5 épisodes cultes de Star Trek m'a donné envie de réviser mon jugement. En revanche, j'hésite toujours entre le saumon et la brochette de poulet.

Anderton


Enregistrer un commentaire