mercredi 5 octobre 2016

2006-2016 : 10 ans de cinéma et séries selon Philippe Rouyer - #Cineblogywood10ans


Buzz : 10e anniversaire pour Cineblogywood ! L'occasion rêvée pour interviewer des professionnels du 7e art et de la télévision sur la décennie écoulée. Aujourd'hui, c'est le critique de cinéma Philippe Rouyer qui se prête au jeu.






Quels sont les films marquants de ces dix dernières années ? 

Philippe Rouyer : Les films les plus marquants, ceux qui m’ont fait vibrer en apportant quelque chose de neuf à l’écran (sans ordre de préférence) : La Vie d’Adèle, Melancholia, La Danza de la realidad, Le Ruban blanc, Le Guerrier silencieux.

Et les pires ?

Choix très difficile car on a souvent l’impression de toucher le fond avant de découvrir plus terrible encore. Et puis, même en voyant la majorité des films qui sortent, j’espère toujours avoir échappé au pire. J’ai quand même touché du lourd avec des films aussi différents que Cinéman, The Last Face (Sean Penn), le remake de Ben-Hur.

Quelles sont trois séries qu'il faut impérativement avoir vues depuis 2006 ? Et celle qu’il faut éviter de voir ?

Trois séries à voir impérativement : The Knick, P’tit Quinquin, Top of the Lake.

Quels sont les succès les plus immérités et les échecs les plus injustes de ces dix dernières années ?

Succès immérité de trop de comédies françaises paresseuses et des productions Marvel totalement insipides et impersonnelles.
Échecs injustes au box office en France de Nocturama, Un pigeon perché sur un arbre philosophait sur l’existence, les derniers films de Terrence Malick et tant d’autres. Heureusement, on était quelques critiques à défendre becs et ongles ces films qui finiront par être redécouverts, comme Showgirls cet automne.

Quel a été le talent qui a changé la donne depuis dix ans aux Etats-Unis ou/et en France ?
Christopher Nolan qui, comme Kubrick en son temps, dicte sa loi aux studios.

Quelle est l'actu liée au monde de l'entertainment qui a,  selon vous, eu le plus d'impact depuis 10 ans ?

La découverte que le tout numérique ne valait rien sur le long terme et que, pour la conservation des films restaurés, il fallait impérativement passer par un transfert sur pellicule 35 mm à partir de laquelle pourraient être ensuite tirés de nouveaux masters sur tous les supports imaginables. C’est ainsi qu’on va pouvoir sauver rien moins que l’histoire du cinéma.

Quelle est la scène de film ou de série sorti(e) depuis 2006 qui ne vous quitte plus ?

L’ouverture du Guerrier silencieux de NWR ; la dernière séquence d’Amour, de Haneke.

Comment voyez-vous le cinéma dans 10 ans ?

Je le rêve authentiquement populaire. Avec de grands films inventifs et poétiques qui réunissent tous les publics.

Quel(le) Français(e) obtiendra le prochain Oscar d'ici à 2026 ?

La critique de cinéma n’est pas en charge de pronostiquer l’arrivée du tiercé. Mais si cela ne tenait qu’à moi, je remettrais volontiers un Oscar à Jacques Audiard, à Isabelle Huppert et à Jean-Louis Trintignant.

Quel est le film que vous rêveriez de voir dans les dix ans à venir ?

Une libre adaptation de Marcel Proust réalisée par Gaspar Noé. Car tout son cinéma tourne autour de cette question du temps perdu et de la possibilité (ou pas) de le retrouver.

Quel conseil souhaiteriez-vous donner à l'équipe de Cineblogywood et à ses lecteurs pour aborder la prochaine décennie ?

Continuez le combat ! Suivez vos goûts et travaillez dur pour vous donner les moyens de partager vos passions.

Suivez @philippe_rouyer sur Twitter

A lire aussi :

Travis Bickle

Enregistrer un commentaire