jeudi 13 novembre 2014

Hong Kong : John Woo entre fleurs et oiseaux


Buzz : C'était à Hong Kong, en octobre dernier. Alors que je déambulais à Kowloon, encore tout étourdi par les parfums capiteux provenant du marché aux fleurs et les chants mélodieux qui s'élevaient du jardin aux oiseaux, je levai la tête, attiré par quelque idéogramme flashy quand je m'écriai tout de go : "OH PUTAIN C'EST PAS VRAI !".


Là, au croisement de Yuen Ngai Street et de Prince Edward Road West, dans un petit immeuble fonctionnel, une fenêtre affichait : John Woo Production ! 


S'agissait-il bien de John Woo, LE John Woo ? Ou un homonyme rusé profitait-il de la célébrité du cinéaste pour faire sa pub à moindre frais ? Gau Lau, mon guide hongkongais, m'assura dans son anglais hésitant que le réalisateur de The Killer avait bien ses locaux dans ce building anodin. Je voulus m'en assurer en courant vers l'escalier qui menait au saint des saints mais un planning tendu ainsi qu'une prise de kung fu bien sentie de Gau Lau m'empêchèrent d'assouvir ma curiosité. Et c'est peut-être aussi bien. Il me plaît à penser que John Woo va se fournir en colombes dans le Bird Garden de Yuen Po Street... 

Anderton
Enregistrer un commentaire