Dossier

jeudi 4 avril 2013

En immersion dans La Maison de la radio


En salles : Que se passe-t-il dans ce grand bâtiment circulaire de la Maison de la radio ? Qu'y-a-t-il derrière les jingles ? Les Voix ? Les émissions ? Nicolas Philibert (Etre et avoir, Retour en Normandie, Nénette) a promené sa caméra pendant six mois dans les locaux de Radio France et a décidé de faire un film sur la radio. L'enjeu est de taille mais le réalisateur livre un film splendide sur cette grande famille qu'est la Maison de la radio.


 
La Maison de la radio est un passage en coulisse. Nicolas Philibert nous amène en plein milieu de la ruche Radio France. Il nous transporte dans ce monde si particulier où les sons comptent parfois autant que les silences. Dans ce film documentaire, la caméra devient les yeux du spectateur et le laisse observer des moments rarement filmés. On se doute que le choix des passages diffusés a dû être difficile. Pourtant, on sent que l'essentiel y est. France Inter, France Musique, France Bleu, FIP… La Maison de la radio nous montre la diversité des univers. Le film nous fait découvrir ce que l'on appelle ces moments de radio : ces instants magiques qui prennent forme grâce à une interview, l'histoire d'un invité ou un morceau de musique.

A l'état brut
 
Le documentaire filme les répétitions de concert qui offrent des interludes musicaux exceptionnels, la gestion infos, les prises de décision, les changements, les fous rires de bureaux et parfois les silences. La Maison de la radio nous transporte au cœur même des bureaux, des couloirs circulaires, des réunions matinales, des discussions entre standardiste et auditeur ou encore dans l'ambiance particulière de la nuit.

Le montage de ce film transmet avec talent une multitude d'émotions communicatives. Nicolas Philibert réussi à retranscrire des ambiances particulières, prises à l'état brute sans prendre parti. Il s'efface pour laisser place à cet univers. Les acteurs de Radio France sont là, font ce qu'ils font tous les jours, et le film arrive à nous faire pénétrer parmi eux.

La Maison de la radio donne ce sentiment que la radio reste un média à part entière, proche de ses auditeurs. Il montre avec talent ce que les gens ne voient pas, ne s'imaginent peut-être pas. Un film magnifique qui donne envie de continuer à écouter la radio.

Lois Lane
 
Enregistrer un commentaire