Dossier

mercredi 3 avril 2013

Une Famille respectable : manipulations iraniennes


En DVD : Premier film de Massoud  Bakhshi (Tehran Has No More Pomegranates), Une famille respectable est un polar surprenant et bouleversant. Arash, universitaire iranien revient dans son pays pour y donner des cours après 22 ans d’absence. Dans l’impossibilité de quitter le pays, il se retrouve confronté à des complots familiaux. Massoud Bakhshi nous emporte complètement dans les péripéties d’Arash et nous montre jusqu’où la manipulation au sein d’une même famille peut aller. 


L’histoire est haletante, inattendue et dévoile peu à peu les visages et les actions de personnes d’une famille éclatée. En plus de cette conspiration qu’il décrit dans son film, Massoud Bakhshi pose un vrai regard sur l’Iran aujourd’hui. On sent que le film prend son temps sur des détails significatifs. Massoud Bakhshi y intègre des images d’archives, des souvenirs d’enfance et parfois avec simplicité, on sent l’attention d’Arash s’arrêter sur les infos diffusées à la télé, sur les attitudes des gens ou encore des détails qu’il perçoit en voiture. La réalisateur arrive a trouvé le plan qui mettra en avant son idée sans pour autant trop en faire. De cette manière, il met en évidence la vision d’un personnage qui a connu la guerre étant enfant. Arash a beau avoir quitté son pays pendant plus de deux décennies, il n’a pas oublié. Il se remémore la guerre, les martyrs, la perte de son frère et ce moment où sa famille a basculé.

Fiction et regard

Une Famille respectable est un film essentiel à voir qui tient sa force de ce mélange entre la fiction et le regard sur un pays en transition. Il y intègre l’importance de la jeunesse, de la pensée, de la position des femmes et la volonté de faire avancer et faire bouger les lignes de l’Iran. 

Le plus du DVD tient dans l’entretien d’une vingtaine de minutes avec Massoud Bakhshi. Le cinéaste nous parle de ses influences, de son rapport à l’écriture de ce film, du cinéma documentaire... On y apprend que dans Une Famille respectable on retrouve des images qu’il vécues lui-même ou qui lui ont été racontées par des proches ou des personnes qu’il a rencontrés. Et toutes ces anecdotes ont nourri le scénario de ce film. Il nous parle également de l’importance de cette jeunesse très cultivée en Iran aujourd’hui que l’on sent comme moteur du pays. Sans oublier les femmes qui représentent "la pureté" pour lui et qu’il met parfaitement en avant dans la notion de combat pour l’évolution du pays. Une Famille respectable s’inscrit finalement comme un drame familial nourri par un réel regard sur la société iranienne. 

Lois Lane



Enregistrer un commentaire