vendredi 20 mars 2015

Western : un dico pour les générations connectées !

 
A lire : Mort et enterré, le western ? Tous les dix ans, ou presque, le débat revient. Pourtant, Impitoyable (1992), Danse avec les loups (1993), ou plus près de nous, L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford (2007), True Grit (2012) ou Django Unchained (2013) démentent périodiquement ce lieu commun.
 
Bref, il est toujours là, et bien là. C'est pourquoi Alexandre Raveleau, auteur de Nos années série télé 70-80, dans un souci de ramener les générations qui découvrent en salles ce genre né avec le cinéma, publie à leur intention ce Petit dictionnaire du western, petit guide de survie, pratique et bien conçu sur un genre qui a fait les beaux jours des cinéphiles du siècle dernier. Dont je fais partie !

Près de 250 entrées
De Adios Sabata (1970) à Young Guns (1989), en passant par Le Bon, la Brute et le Traund ou Rio Bravo, ce petit guide passe en revue les films qui ont marqué l'histoire du western. Sans s'interdire de traiter des œuvres peu considérées – Un rabbin au Far West, de Robert Aldrich, avec Gene Wilder et Harrison Ford, ou La Kermesse de l'Ouest, de Joshua Logan avec Lee Marvin – voire carrément mineures – Lucky Lucke, avec Terence Hill ! - pour dresser le panorama le plus complet et le plus à jour possible du western.

John Wayne, mais aussi Terence Hill
Autre point fort de cet ouvrage : des entrées concernent les principaux acteurs du genre. Les comédiens qui ont marqué le genre, bien sûr – impossible de passer à côté de John Wayne, Clint Eastwood ou Gary Cooper – mais également ceux qui l'ont modernisé, voire parodié – Lee Van Cleef ou Terence Hill. Sans oublier les actrices, de Maureen O'Hara à Raquel Welch, en passant par Claudia Cardinale. Dommage cependant que côté réalisateurs, l'ouvrage soit si convenu, et n'accorde aucune entrée à Howard Hawks, William Wellman ou Richard Sarafian – rien sur Le Convoi sauvage, par exemple.

Génération Facebook
Notons également à l'actif de ce guide de plus 300 pages une petite introduction sur l'histoire du western, ainsi que sa contextualisation dans la culture américaine. Egalement à son actif : le souci, dans des contraintes juridiques et techniques que l'on connaît, d'accorder une place importante à l'iconographie particulièrement riche. Tribut à l'esprit du temps, prompt à noter, liker et lister : tous les films sont accompagnés d'une note, en étoiles ou en colts. A chaque réalisateur ou acteurs correspond une liste des 5 films incontournables à voir. Enfin, en annexe, outre un index, figure une sélection de westerns regroupés thématiquement, pour les plus rapides d'entre vous.
 
On le voit, cet ouvrage n'a ni la prétention de rivaliser avec les ouvrages de référence du genre, ceux de Jean-Louis Rieupeyrout ou de Patrick Brion, en particulier. Enfant de la TV et d'Internet, Alexandre Laveleau procède à un ravalement du genre encyclopédique, dans une forme, courte, rapide et habile, parfaitement adaptée aux générations Connected !

Petit dictionnaire du western, Alexandre Raveleau, éditions Hors Collection
 
Travis Bickle
 
 
 
 
 
 
Enregistrer un commentaire