vendredi 13 mars 2015

Série TV : Templeton et cacahuètes grillées


L'équipe de Cineblogywood, c'est comme la Horde sauvage. Il y a toujours un nouveau membre prêt à dégainer son premier post. Bienvenue à Blondin, qui a donc intérêt à être bon.
 
A la TV : Tandis que ma masseuse était occupée à me dégourdir les guiboles, je sirotais mon savoureux dernier martini argentin en repensant à ce salaud de Sentenza - le personnage incarné par Lee Van Cleef, pas le rédacteur éponyme de Cineblogywood. Cette tête de fouine capable du pire dans Le Bon, la Brute et le Truand reste et restera sûrement comme l'un des plus beaux fumiers du genre pour moi. Depuis quand n'a-t-on pas vu de véritables fripouilles au cinéma ? Je vous l'demande ! C'est alors qu'un type à la tête patibulaire entra en scène. C'était Marcel Martial - le rédacteur de Cineblogywood. Je devais écrire un morceau pour lui depuis quelques jours, quelques semaines ou mois peut être... Je repris un martini.
 
Le western au cinéma réuni sûrement les plus belles gueules, parfois les plus grandes et ce pour notre plus grand bonheur. Hitchcock l'a dit : "Un méchant réussi est un film réussi"... à peu de choses près. Et la nouvelle série Templeton produite par Erwan Marinopoulos (Skits Productions) ne déroge pas à la règle ! Fraîchement débarquée ce mois-ci sur la chaîne OCS City, c'est le nouveau défi d'OCS Signature, qui lance ici LA toute première série western à la sauce française. Et c'est avec un certain recul et une envie passionnante de détailler et retourner les codes du genre que la série comique m'a scotché jusqu'à Two Rivers, petite ville apparemment paisible, où les frères Templeton vont organiser le braquage d'un foutu convoi d'or.


Ok, déjà-vu, me direz-vous ! De plus Les Kaamelott et co. sont passés par là. Oui mais lorsqu'on s'appelle Templeton, on ne fait pas les choses à moitié. Et c'est là où ça devient intéressant. N'est-ce pas Sentenza ! Car la série se permet aussi de prendre un chemin narratif très sérieux dont les enjeux à venir sont surprenants.

Toute première fois !

 Réalisé par Stephen Cafiero et écrit par Daive Cohen, ce projet, qui en a dans le slip, a été amorcé par de jeunes novices, les frères Cardonnel, dont Jack et Cole, deux des frères Templeton de la série, font partie. Fans de la première heure et surtout passionnés jusque dans les moindres détails, tout ou presque est abordé avec un grand respect. Les décors, les costumes et la lumière sont surprenants pour ce genre de production et ont de quoi faire taire les plus sceptiques. Du côté du cast, que de nouvelles têtes sur le plateau. Et ça promet ! Seul Monsieur Poulpe fait office de jeune pucelle en guest parmi cette jeune et talentueuse troupe. Car oui ! Le western camembert a son mot à dire. Sur ce, rendez-vous le 23 Mars pour la première saison. Moi je retourne boire ma masseuse et enfiler mon martini. Bang ! Bang !

Blondin
Enregistrer un commentaire