mercredi 30 novembre 2016

Sausage Party : la saucisse partouze, la saucisse pour tous !



Buzz : C'est aujourd'hui que vous arrêterez de faire vos courses avec innocence. Sausage Party sort sur nos écrans et ce film d'animation pas très catholique bénéficie d'un coup de projo d'une "agence de com" très réac... tive.



Les objets ont une âme. Y compris les saucisses, les buns à hot dog et les bouteilles de détergent. Le supermarché abrite ainsi tout un peuple, divers, attachant et pas mal obsédé. Cela se frite parfois entre les légumes et les conserves mais lorsque les lumières du magasin s'allument, les produits sur leurs rayon entonnent un chant à la gloire des dieux humains, espérant qu'ils vont être choisis pour être mis au caddie et finir au paradis : dans un frigo ou un placard. Or, un pot de moutarde retourné sur son étagère après un séjour chez un client alerte son entourage : les dieux sont des monstres. Voilà, pour le message politique sur lequel s'ajoute une romance passionnée entre une saucisse (enfin, un) et un bun (enfin, une), qui rêvent de faire un hotdog à sec.

Oui, Sausage Party est délirant, outrancier, crade et très marrant. Seth Rogen, Evan Goldberg et Jonah Hill ont dû avoir l'idée du film après une session de travail fumeuse. Reste que leur univers tient la (bi)route. Finalement, ces produits alimentaires ou non sont comme nous : ils déconnent, se droguent, jurent et baisent. Oh oui, ils baisent ! Je vous garantis que vous n'irez plus chez Carrefour avec le même regard.

Les prudes qui sont choqués qu'un film d'animation soit destiné à un public adulte n'ont certainement jamais entendu parler de La Honte de la jungle ou de Fritz The Cat (1972) de Ralph Bakshi. Mais savent-ils par ailleurs ce qu'est une bite ?



Bref, Sausage Party est poilant (au Showeb, où j'ai découvert le film en avant-première, l'assemblée de geeks a fait éclater ses points noirs et voler ses pellicules à force de rire à gorges déployées). L'animation n'est pas au niveau de Pixar mais elle tient la (bi)route (je l'ai déjà faite, celle-là, non ?). Les réalisateurs Conrad Vernon et Greg Tiernan utilisent à donf la technologie pour enchaîner des plans délirants. Et le casting vocal est dément : Seth Rogen, Kristen Wiig, Michael Cera, James Franco, Salma Hayek, Jonah Hill, Jonah Hill, Edward Norton, Danny McBride, Bill Hader, Paul Rudd et Craig Robinson ! Faites-vous un sausageporn mais n'emmenez ni votre fille/nièce, ni mamie.
 
Anderton
 
 
Enregistrer un commentaire