Cannes 2022

lundi 5 septembre 2011

Deauville 2011 : Drive sur le tapis rouge


Buzz : Présenté au Festival de Deauville 2011, Drive a reçu le prix de la mise en scène au Festival de Cannes et n’a pas failli à sa promesse. Le réalisateur danois, Nicolas Winding Refn, et les comédiens étaient présents sur la scène du CID. J'ai filmé le cinéaste sur le tapis rouge (depuis la salle, vous comprendrez !). Découvrez la vidéo ci-dessous.


Winding Refn a lu les longs remerciements du comédien Ryan Gosling à qui l‘on a attribué le prix "New Hollywood". Un rôle très noir pour the driver. L'histoire du film justement : un jeune garagiste solitaire (Ryan Gosling), également cascadeur à Hollywood, se transforme en pilote exceptionnel dès qu’il touche à un volant. Engagé par la mafia pour conduire les malfrats pendant leur casse, il va devenir victime d’un terrible règlement de compte.

Le héros, peu bavard et très introverti, est soudain sujet à des accès de violence assez surprenants pour le spectateur. On retrouve dans certaines séquences l’ambiance de Tarantino. Des moments de pure douceur, "le calme avant la tempête", soutenus par la musique (excellente BO), et qui donnent suite à une avalanche de violence. Certains ont même déclenché de petits rires dans la salle. Je ne suis pas sûre que le public de Deauville soit sensible à autant de brutalité et d’hémoglobine.

Beaucoup de plans filmés de profils nous laissent curieusement à l’état de copilote. La caméra nous embarque au plus près des cascades mais fort heureusement,  nous permet aussi de rester spectateur de cette intrigue inquiétante.

Un film fort, qui dérange et subjugue. Un acteur à suivre et un réalisateur talentueux qui n’a pas fini de surprendre.

Mrs Peel
 

Aucun commentaire: