New

23 octobre 2007

Deux vies plus une: blanquette Devos

En salles. Ceux qui ne souhaitent plus d'assister aux affres d'une Emmanuelle Devos lunaire dépassée par les événements (Rois et reine, Ceux qui restent), ceux qui en ont marre d'un Gérard Darmon en mâle dominant blessé dans sa virilité (Le coeur des hommes, Les parrains), ceux qui ne supportent plus les chroniques désenchantées d'un ghotta culturel strictement parisien (Les ambitieux, La vie d'artiste)...Passez donc votre chemin. Les autres, vous avez le choix entre Un jour sur terre (votre ego de spectateur exigeant ne sera pas flatté mais vous vous rincerez l'oeil en apprenant quelques trucs sur les baleines à bosses) et Deux vies plus une (dont vous pouvez voir la bande-annonce ici).
Déjà vu
Ce premier film d'Idit Cebula (actrice vue dans Nos jours heureux ou La maison de Nina) raconte les affres d'une Emmanuelle Devos lunaire dépassée par les événements et dont le mari, confronté à sa volonté d'émancipation (pensez donc: la ménagère veut écrire !), n'est plus qu'un Gérard Darmon dominant blessé dans sa virilité. Vous pourrez sortir de la salle agréablement touché par cette histoire d'aspirations littéraires comblées, mais vous aurez quand même l'impression d'avoir déjà vu ça quelque part.
Mon conseil: les fans d'Emmanuelle, dont je fais partie, apprécieront quand même...
Sentenza (l'ami chocolat)

3 commentaires:

BUDOKAN a dit…

Como siempre, te saludo y te agradezco por toda la información que nos traes. Saludos!

cypher a dit…

Suis fan du jeu de mots dans le titre. A part ça, j'ai déja donné dans la comédie dramatique à la français (un peu drole, mais pas trop sinon ça va passer pour un film con), ça na m'attire donc que très moyennement (et le nounours qui nage dans l'eau pareil en passant)...

Zut, je dois être bobo, mais pas trop :-(

J&J a dit…

cela dit , Emmanuelle devos est elle même une baleine à bosse.


ok je sors

Translate this blog