Festival de Deauville

07 octobre 2007

1, 2, 3, 4, 5, 6 et SEX !

Sur le web : J’en avais rêvé, mais en même temps j’en avais la flemme. Et puis, je me disais que quelqu’un, quelque part, le ferait un jour à ma place, et en mieux (sans aucun doute).
Ce jour est enfin arrivé, et ce sont des insulaires qui l’ont fait : mes amis de la perfide Albion du très bon site
ifc.com, avec nerve.com, ont pondu le Top 50 des scènes de fesses du cinéma.
Demi… molle
Et là où ils ont fait fort, c’est qu’il s’agit ici de vrais films de cinéma (Mulholland Drive, The Big Easy, Ken Park - c'est la photo d'illustr - Fur… y’en a 50 je vais pas tous vous les citer) et pas du Roadhouse, Action Jackson ou Le Zèbre (ça, c’est du cinoche). En revanche, c’est tout en anglais. Mais qui dit sexe, dit souvent langue… Mais je m’éloigne.
Bref ,comme dans tout Top 50, ça commence par la fin et ça justifie les moyens.
Il y a des liens pour revoir certaines scènes, y’a du suspense et à la fin on est pas d’accord car on a tous gardé dans nos crapuleux cerveaux une certaine scène de sexe qui avait suscité de l’émoi dans nos pantalons… Bref, c’est juste un top, mais pas LE top.
Marcel Martial (un type top)

3 commentaires:

Ralph Reiss a dit…

J'avais oublié qu'il y avait une telle scène dans Don't Look Now (Ne vous retournez pas) de Nicolas Roeg. J'ai donc revu la scène (pour les possesseurs du film, la 28ème minute) et, effectivement, elle est très bien montée et réalisée.

Sous fond de tragédie (leur jeune fille s'est noyée), un couple essaye de se retrouver sentimentalement à Venise... La scène se déroule dans un hôtel et, pendant leurs ébats, Roeg entremêle des plans durant lesquels l'homme et la femme s'habillent et se préparent après avoir fait l'amour. C'est très bien pensé, et très bien fait. La scène d'amour est en elle-même très bien réalisé, et extrêmement intime.

Anonyme a dit…

Du sexe, du ciné : merci à votre blog !

Jérôme a dit…

ca c'est de l'info :-)

Translate this blog