mercredi 18 février 2015

Kingsman : oh my God !


En salles : On vous avait prévenus, donc normalement ce matin vous êtes sous le crachin en train d’attendre la déferlante Kingsman Services Secrets ! Car oui un film aussi jouissif, aussi jouissant, aussi... forcément, on a envie de dire : "Ooooui, je viens !"




Le premier film fucking chic!

On ne reviendra pas sur l’histoire car vous pouvez la lire partout, mais ce film est un hommage magnifique aux 007 période Sean Connery et même George Lazenby, aux standards d’action des années 80, aux films catastrophes des années 90 et à la technologie du cinéma du 21e siècle. Oui mes enfants, nous sommes devant 50 ans de cinéma concentrés sur deux heures, devant un film mélangeant le glam et la racaille, les gars de la rue et les plus secrets des agents, le méchant le plus zozotant de l’histoire et le plus fuckig chic agent ever. Une sorte de coup de pied au cul (de Kick Ass, dirait Matthew Vaughn, son réalisateur) à tout ce que nous avons déjà vu. Au diable les convenances, l’aristocratie british et ses règles ancestrales : vive la transgression !

Jamais sérieux, toujours à la limite, parfois ultra violent, très bien joué (Colin Firth, Samuel L. Jackson), sublimement réalisé, Kingsman est un film absolument différent, résolument décadent et complètement moderne. Bref, un film qu’il serait dommage de ne pas voir au cinéma afin d’en profiter pleinement, à une époque où les djeun’s se contentent de visionnage sur tablette ou mobile, dans des versions résolument cradingues. Il est temps de sauver le monde, bordel de merde !

Et ça vaut le coup car, comme le dit une princesse dans le film, "If you save the world, you can have my ass" !

Marcel Martial (com’on mate!)
Enregistrer un commentaire