vendredi 20 février 2015

Hugh Hudson et Alan Parker : retour vers le futur !


Artistes : Le 12 février dernier, à l'Etoile-Saint-Germain, deux réalisateurs emblématiques des années 80 sont montés sur scène – et pas des moindres : les Britanniques Alan Parker et Hugh Hudson. La raison ? La prochaine diffusion sur OCS TV à partir du 18 avril d'une série de 10 documentaires consacrés à 10 cinéastes anglo-saxons qui ont marqué les années 80 : Alan Parker et Hugh Hudson donc, mais aussi Adrian Lyne, John Landis, Roland Joffé, John Carpenter, Joe Dante, Walter Hill, Barry Levinson, et les Zucker. Des cinéastes qui ont connu leurs heures de gloire au BO et vis-à-vis de la critique, mais qui ont également vécu les affres du désamour du public et de la critique.



Reboot de Cinéastes de notre temps

Cette série, on la doit à deux enfants des années 80, qui au travers de leur articles, ont souvent, contre vents et marée, soutenu leurs films : Jean-Pierre Lavoignat et Christophe d'Yvoire, ex-Première période Marc Esposito, et co-fondateurs de Studio Magazine, avec Marc Esposito, également. Nous reviendrons très prochainement sur cette série, qui s'apparente à un reboot de la fameuse série de Janine Bazin et André Labarthe, Cinéastes de notre temps.

Alan Parker, fini le cinéma !

Grande émotion donc, ce soir-là, de découvrir live ces deux cinéastes, désormais marqués par les années et le temps. Et qui le temps de la projection de portraits qui leur étaient consacrés ont ravivé dans nos mémoires ces temps forts des 80's : The Wall, Birdy, Angel Heart, Greystoke ou Les Chariots de feu. Tous deux Britanniques, tous deux issus de la publicité, ce qui leur fut maintes fois reproché, ils ont fait montre de beaucoup d'esprit et de générosité ce soir-là. Alan Parker (71 ans) a confirmé le fait que le cinéma, pour lui, c'est désormais du passé et et qu'il préfère se consacrer à la peinture, aux instances britanniques de promotion du cinéma et au... vin !

Hugh Hudson is back !

Hugh Hudson, moins connu que ses films (Les Chariots de feu, Greystoke) et dont la destinée courte et fulgurante s'apparente à celle d'un Michael Cimino britannique, manifeste toujours son envie de cinéma. S'il n'a rien tourné de marquant depuis le terrible échec de Révolution (1986), c'est qu'il a pendant près de 10 ans soutenu, puis repris le projet de David Lean d'adaptation du roman de Joseph Conrad, Nostromo, finalement jamais abouti ; qu'il s'est consacré à ses engagements politiques et caritatifs, ainsi qu'au combat de sa femme, l'actrice Maryam d'Abo, ex-James Bond girl dans Tuer n'est pas jouer (1987), contre les effets de l'AVC, dont elle fut victime en 2006. Bonne nouvelle : il vient de finir le tournage d'un nouveau film avec une distribution internationale (Antonio Banderas, Rupert Everett, Pierre Niney) en Espagne. Qu'on attend avec impatience.

Mon top 3 Alan Parker :

Angel Heart (1987)



Birdy (1985)


L'Usure du temps (1982)



Mon top 3 Hugh Hudson (je dois avouer n'en avoir vu que deux, ça ira donc vite !)

Greystoke (1984)



Les Chariots de feu (1981)


Et pour vous quels sont les meilleurs films d'Alan Parker et Hugh Hudson ?

Travis Bickle
Enregistrer un commentaire