vendredi 16 décembre 2016

Cadeaux de Noël : mettez Mickey sous le sapin

A lire : Mettez une souris sous le sapin. Mais pas n'importe laquelle. La plus célèbre d'entre toutes : Mickey ! Deux bons ouvrages offrent des regards très complets sur la créature de Walt Disney. Deux idées de cadeaux de Noël que Cineblogywood vous recommande.




Garry Apgar : Mickey Mouse icône du rêve américain (Glénat)
Dans ce beau livre de plus de 300 pages, le journaliste américain Garry Apgar dissèque un mythe, depuis sa création dans les années 20 jusqu'à la Mickeymania (et parfois phobia) qui persiste jusqu'à nos jours. Si le personnage naît sous le pinceau d'Ub Iwerks, c'est bel et bien Walt Disney qui lui donne une âme et le transforme en superstar. La popularité de la souris en fait une poule aux oeufs d'or, si j'ose dire. Très tôt, la silhouette reconnaissable entre toutes quitte le grand écran pour s'apposer sur des livres, des pochettes de disques, des montres, pour se transformer en jouets de toutes sortes. Un gigantesque merchandising qui s'avère très profitable alors que, paradoxalement, la carrière de Mickey s'espace. C'est que le personnage est devenu une telle icône qu'il lui est bien difficile d'exister sur pellicule. Tout en restant l'idole des enfants, Mickey fascine les artistes et les critiques d'art, au point de devenir une m(o)use pop ! L'analyse très complète d'Apgar est accompagnée d'une abondante iconographie. Un ouvrage référence.


Clément Safra : La face cachée de Mickey Mouse (Vendémiaire)
Dans un texte court mais passionnant, Clément Safra, auteur d'un excellent Dictionnaire Spielberg, s'intéresse au Mickey des premières années. Celles qui précèdent la deuxième guerre mondiale. Une époque où la souris est déjà star mais pas encore icône et peut donc faire les 400 coups. Safra montre à quel point Mickey est un véritable "acteur" hollywoodien : influencé par Charlie Chaplin et Douglas Fairbanks, il incarne à la fois l'aventurier casse-cou et le trublion parfois retors. C'est aussi et avant tout le fils d'Oncle Walt. Lequel lui prête longtemps sa voix et mime aux animateurs ses mouvements. A la fois profondément humain et incroyablement élastique, généreux et parfois sale gosse, patriote et antimilitariste, Mickey fascine. Sous la simplicité apparente de ses formes - qui ont d'ailleurs beaucoup évolué -, se révèle grâce à Clément Safra une complexité insoupçonnée. Sans jamais que l'analyse ne soit capillotractée, bien au contraire. Le texte est lumineux, illustré par quelques plans tirés des films de la souris. Les cinéphiles apprécieront.


Les amoureux de Mickey se précipiteront également sur les albums de BD publiés par Glénat. Outre la publication des aventures "classiques" de Mickey, l'éditeur a eu la riche idée de demander à des artistes européens de faire revivre Mickey dans (et parfois entre) les cases. Lewis Trondheim et Nicolas Keramidas, Tebo, Régis Loisel et Cosey ont ainsi revisité l'univers de Disney, avec respect ou impertinence. Et toujours beaucoup d'amour. Résultat : quatre albums au graphisme splendide, empreints de poésie et d'humour délirant.

Anderton


Enregistrer un commentaire