Festival de Deauville

31 mars 2008

The Fall : un trailer à tomber par terre

Buzz : C'est le choc visuel du moment. Le trailer de The Fall (à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat) est un délire visuel bourré de plans inventifs et de couleurs sublimes. Le film, présenté par David Fincher et Spike Jonze (y a pire comme "parrains" !) est signé Tarsem Singh, le réalisateur indien de The Cell. Le bonhomme s'est fait connaître par les vidéos d'artistes comme R.E.M (Losing My Religion).
L'histoire en quelques mots : dans un hôpital, une petite fille (Catinca Untaru) rencontre un malade alité (Lee Pace). Il lui raconte une histoire. Bientôt rêve et réalité se mélangent... Maintenant laissez-vous emporter par ce flot d'images à couper le souffle.
Anderton


Et la meilleure série TV de tous les temps est...

Série TV : Empire, le célèbre magazine britannique de cinéma, a demandé à ses lecteurs d’élire les 50 meilleures séries TV de tous les temps. Pas la peine de chercher Les Brigades du Tigre ou Joséphine Ange Gardien donc. Les choix se sont portés exclusivement sur des œuvres américaines et anglaises.
Allez, on vous livre le Top 10, qui fera forcément débat :

10) Spaced (avec Simon Pegg)
9) X-Files
8) The Wire
7) Friends
6) 24 Heures Chrono
5) Lost
4) A la Maison-Blanche
3) Les Soprano
2) Buffy
1) Les Simpson

Perso, je suis assez d’accord sauf avec les deux premiers que je n’aurais pas placés aussi haut. En revanche, j’aurais mis plus haut Seinfeld, Curb Your Enthusiasm (Larry et son complexe), The Shield… Et vous ?
Anderton

30 mars 2008

Bruno : première vidéo du tournage du Borat gay

Buzz : Sacha Baron Cohen a remisé par devers lui la moustache de Borat. Il en a (pour l'instant ?) fini avec le journaliste kazakh. En revanche, il a sorti les T-shirts et shorts moulants et flashy de Bruno, le fashionista gay autrichien.
Le tournage de Bruno a débuté depuis un petit moment. Comment pour Borat, il s'agira d'une découverte de l'Amérique à travers le regard de l'homosexuel viennois. Grincements de dents et éclats de rire sont à prévoir. Lors du tournage d'une scène dans un aéroport américain, un témoin a filmé cette rencontre haute et en couleur entre Bruno et une copine. C'est énorme et ça se regarde ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy (and spunkt if you vant) !
En bonus, deux extraits hilarants du Ali-G Show : Bruno interviewe un running back (foot US) de l'équipe d'Alabama et un utilisateur d'armes d'Arkansas.
Vidéo du tournage de Bruno pécho sur PerezHilton.com
Anderton


Best Of blogs cinéma : Ch'tis, mauvais acteurs et James Bond Girl

Sur le web : Le meilleur du meilleur des blogs cinéma, c'est ici que ça se lit. Si vous n'avez pas eu l'occasion de vous délecter de nos bonnes infos pendant la semaine, voici de quoi combler votre retard. Enjoy !




Anderton

29 mars 2008

Chris Rock serial vanneur

Artistes : J'adore Chris Rock. C'est l'un des plus grands comiques américains actuels.
Bon, au cinéma, c'est pas ça : sa vis comica n'a pas pu s'y épanouir. Trop cadrée, trop atténuée.
Mais sur scène ou avec son show, il crache des vannes à la cadence d'un Uzi. Pour en profiter, faut maîtriser l'anglais parce que c'est DVD zone 1 et sans sous-titres du tout.
L'élection présidentielle américaine lui a donné matière à nous faire rire. Exemple : "Bush a merdé tellement grave qu'il a rendu difficile pour un blanc de se présenter à l'élection présidentielle. 'Donnez-moi n'importe quoi mais pas un autre président blanc, s'il vous plaît ! Un noir, une femme, une girafe, n'importe quoi ! C'était un blanc qui avait ce boulot depuis des centaines d'années et un seul mec fait tout merder pour vous tous !"
Pipes au bureau Ovale
Allez, un autre : "En fait, je pense que les Etats-Unis sont prêts pour une femme présidente. Mais est-ce que ça doit être cette femme ? Elle va bosser dans le bureau où son mari s'est fait tailler des pipes ! Et elle ne pourra jamais assez redécorer la pièce pour changer ça !"
C'est bien vu, c'est vulgaire, c'est hilarant. Du Chris Rock à l'état pur. Le bonhomme fait la couv de Rolling Stone, qui publie sur son site un extrait du papier consacré au comédien. Et le mag en profite pour mettre en ligne quelques extraits de ses meilleurs sketchs (nombreux) et apparitions à l'écran (plus rares).
A voir aussi les couv que Rolling Stone a consacré aux comiques, de Richard Pryor et John Belushi à Bart Simpson. Enjoy !
Anderton

Le Dernier Nabab ou le combat de trop ?

En DVD : Il était une fois en Amérique, Le Parrain, Les Ensorcelés, America, America font partie de vos films cultes ? Ces œuvres nostalgiques, glamour, épiques, feuilletonesques vous ont fait aimer, rêver le cinéma ? Alors, ce Dernier Nabab aurait pu être pour vous.
Ca sent le chef d’œuvre…
Jugez-en plutôt : si je vous dis Elia Kazan, vous pensez tout de suite à Sur les Quais, Un Tramway nommé Désir, L’Arrangement… Si je vous dis "d’après un roman de Scott Fitzgerald", vous me dites mélancolie, violence et passion, Gatsby. Si je vous dis d’après un scénario d’Harold Pinter, vous évoquez The Servant, Le Messager ou La Maîtresse du Lieutenant Français.
Et ce casting !!! Si je vous dis Tony Curtis, Jack Nicholson, Ray Milland, Robert Mitchum, Donald Pleasance, vous dites banco ! Si on y ajoute Jeanne Moreau, en star glamour des débuts du parlant, vous courez ? Et le tout centré sur Robert DeNiro, en producteur idéaliste en pleine déréliction, personnage inspiré par le producteur de la MGM Irving Thalberg (Freaks, Tarzan, Une nuit à l’Opéra, c’est lui !), là, aucun doute : vous vous dites chef-d’oeuvre ?
Rien. Nada. Nothing.
Eh bien, non. Rien. Nada. Nothing. C’est difficile à croire, mais rien : une mise en scène plate, des acteurs pas investis, un miscasting phénoménal – qui se souvient en effet d’Ingrid Boulting – qui ça ???! – l’héroïne, censée incarner le désir et la passion, d’un fadeur inconcevable ?
Et franchement, qui cite ce film parmi les rôles mythiques de DeNiro ? Pas vous, pas moi ? Et pour cause : absent à lui-même, il livre une prestation à la limite de la désinvolture. Plus grave : le glamour, la nostalgie et le strass qu’on attendait d’un tel projet restent au vestiaire, comme si l’écriture minimaliste de Pinter s’accordait mal avec l’élégance mélancolique du matériau original.
Le combat de trop
Enfin, Kazan : bon Dieu, lui qui nous avait transporté avec La Fièvre dans le Sang, sublime mélo sur l’apprentissage du renoncement, semble là avoir renoncé à tout. Comme s’il était pleinement conscient de livrer le combat de trop… A son actif, néanmoins : un superbe final, où DeNiro s’avance dans les ténèbres d’un studio, hommage funèbre d’un cinéaste qui fait là ses adieux au cinéma.
A voir, pour mesurer l’étendue d’un naufrage cinématographique, triste et beau. Un signe : la Paramount Home Entertainment n’a pas vraiment misé sur les bonus cette édition DVD – il n’y en a aucun. Même Michel Ciment, auteur d’un formidable livre d’entretiens avec Kazan, ne s’y est pas collé – c’est dire la gêne que l’on peut ressentir devant ce spectacle pathétique…

Travis Bickle

28 mars 2008

Hancock : un site internet à la rue

Sur le web : Ici, à CinéBlogywood, on attendait beaucoup de Hancock (découvrez ici trailer et bonnes infos). Will Smith en super-héros casse burnes, Charlize Theron qui peut me faire croire ce qu’elle veut et un super réal aux manettes, Peter Berg (Le Royaume, Very Bad Things) : tout pour nous plaire.
Mais voilà que le site internet nous la joue vieux blog tout pourri avec des pauvres vidéos. Jugez vous-même… ça s'appelle HancockWasHere.

En espérant que tout le budget soit passé dans le film…
Marcel Martial

Richard Widmark : décès d'un dur

Artistes : Putain, comment j'ai pu passer à côté de ça ? Richard Widmark est mort mercredi, à 93 ans. Après Roy Scheider (même s'ils n'étaient pas de la même génération), encore une étoile d'Hollywood qui s'éteint.
Widmark à l'écran, c'était un dur à cuire. Un cran en dessous de Lee Marvin mais tout de même. Son premier rôle l'a d'ailleurs un temps abonné aux personnages de brute et de frappadingue : c'était l'inquiétant Tommy Udo (regardez ces extraits) dans Le Carrefour de la Mort (Kiss of Death, 1947) de Henry Hathaway. Regardez ci-dessous ce que ce malade fait à une pauvre femme en fauteuil roulant !
Gangster, flic, cowboy, à chaque fois, Widmark imprime sa présence et une sorte de hargne plus ou moins contenue. Des rôles de composition : le comédien était d'un naturel timide. Sans être jamais devenu une star comme John Wayne ou Kirk Douglas, Richard Widmark s'est imposé comme un acteur de premier plan. Il a d'ailleurs tourné avec les plus grands : John Ford (Les Deux Cavaliers, Les Cheyennes), Samuel Fuller (Le Port de l'Angoisse, Le Démon des Eaux Troubles), Joseph L. Manckiewicz, Robert Wise, Elia Kazan, Don Siegel, John Sturgess, Otto Preminger...
Ce qui explique que le bonhomme soit irrémédiablement ancré dans la mémoire de tout cinéphile qui se respecte.
Photo extraite de La Ville abandonnée (Yellow Sky, 1948) de William Wellman et pécho sur Lost in the frame
Anderton

27 mars 2008

CinéBlogywood ch'timisé !

Sur le web : Alors que l'on commence à se demander si le raz-de-marée ch'ti va faire chavirer le Titanic au box-office français (La Grande Vadrouille devrait boire la tasse), le succès du film de Dany Boon (plus de 14 millions de spectateurs) se fait sentir au delà des salles obscures.
Les Nordistes n'ont plus honte d'afficher leurs origines ; d'ailleurs, ici et là, on se cherche des accointances avec Bergue ou Dunkerque. Bref, une ch'timisation de la société est en cours ! Aussi a-t-on décidé de lancer une version ch'ti de CinéBlogywood. On hésite pour le nom : Ch'tinéBerguywood ?
Sur notre blog nordiste, l'article sur Zara Adams débute ainsi : "Chexy stars : Zara Adams chera-t-elle l'mine ed' charbon James Bond girl musulmane ? The Chun l'affirme aprô avoir interviewé ch'top model britannique d'origine pakistanaise". C'est beau, non ?
Allez, voici le lien vers le Ch'timisator. Vous rentrez l'url de n'importe quel site ou blog et hop, a l'v'là transformé en vrai feuille eud'chou du 59. Sinon, tous nos articles sur Bienvenue chez les Ch'tis se lisent ici.
Anderton

26 mars 2008

Zara Adams, la première James Bond girl musulmane ?

Sexy stars : Zara Adams sera-t-elle la première James Bond girl musulmane ? The Sun l'affirme après avoir interviewé ce top model britannique d'origine pakistanaise.
La belle est moins affirmative dans ses propos (de là à dire que le tabloïde pas vraiment réputé pour sa finesse a forcé sur la titraille, il n'y a qu'un pas qu'on s'empresse de franchir). Elle raconte juste qu'elle a passé une audition pour participer au tournage (en cours) de Quantum of Solace, le James Bond 22 (cliquez pour découvrir infos, photos et vidéos), réalisé par Marc Forster.
Portes et barrières
Zara n'en sait pas beaucoup plus sur le personnage si ce n'est qu'on le verra "15-20 minutes à l'écran" (sic). Ah, c'est beau le métier d'acteur... Apparaître "dans un film de James Bond en tant que femme asiatique et musulmane n'ouvrirait pas seulement les portes pour moi mais ferait tomber les barrières pour d'autres personnes", assure le mannequin. Et que je te mette un p'tit coup de pression amicale sur les producteurs.
Si elle peut compter sur le soutien de ses amis, ses parents voient son éventuelle participation d'un très mauvais oeil. "J'ai reçu une éducation stricte, poursuit la demoiselle de 25 ans, et ce n'est qu'une fois à l'Université d'Edimbourg que je ai vu mon premier film, lequel était, c'est plutôt marrant, un film de James Bond". Zara va-t-elle donc rejoindre Daniel Craig, Mathieu Amalric, Olga Kurylenko et Gemma Arterton ?
Rappelons-nous qu'une autre bombe, brésilienne, Juliana Paes (que l'on vous avait montré nue ici), avait elle aussi été auditionnée... avant d'être écartée. James Bond est décidément un beau salaud !
Anderton

3h10 pour Yuma : la locomotive de ce mercredi ?

En salles : Fixez votre paire de colts chromés à la taille, enfoncez votre Stetson jusqu'au sourcils et enfourchez votre bronco. Direction : la salle de cinéma la plus proche à l'Est du Pécos. Vous avez rendez-vous avec Russell Crowe et Christian Bale pour découvrir 3h10 pour Yuma (dont on vous avait déjà parlé ici). L'affiche est géniale, non ?
A tous les foies jaunes qui ne connaissent pas encore l'histoire, voici le pitch : "Un dangereux criminel est capturé dans une petite ville. On persuade un éleveur de convoyer en secret le hors-la-loi jusqu’à la ville de Contention où il prendra le train de 15h10 pour la prison de Yuma. Très vite se met en place une guerre des nerfs alors que les deux hommes attendent le train dans un hôtel..."
Le film, signé James Mangold (Walk The Line, Copland), est un remake du western éponyme de 1957 avec Glenn Ford dans le rôle du criminel Ben Wade. Quant aux pieds tendres qui se tâtent encore, qu'ils mirent le trailer ci-dessous et dans notre playlist Wat.


3H10 pour Yuma : trailer
Envoyé par cineblogywood dans Cinéma sur wat.tv

25 mars 2008

Public Enemies : Johnny Depp braque l'écran

Buzz : Il y a un peu de grain mais oui, sous ce feutre et ce manteau noirs, la mitraillette à la main, c'est bien Johnny Depp. La photo a été prise sur le tournage de Public Enemies (Ennemis Publics), dont on vous avait parlé ici. C'est le prochain Michael Mann (Collateral, Miami Vice, Heat).
Jeannot y interprète Dillinger, le célèbre gangster américain qui a écumé le Midwest dans l'entre-deux guerres pour y braquer les banques. Christian Bale (The Dark Knight) incarne quant à lui Melvin Purvis, l'agent du FBI chargé de mettre fin à ce voleur en série. Et notre môme Marion Cotillard donne sa moue et ses grands yeux à Billie Frechette, la fiancée du bandit. Le gang du gangster réunit enfin une belle brochette de comédiens : Giovanni Ribisi, Stephen Dorff, Channing Tatum et Jason Clarke.
Si après ça, vous n'avez toujours pas envie de courir voir ce film...
Anderton informé par Johnson & Johnson

Horton : les 7 premières minutes !

En salles (le 2 avril) : Les studios ont pris l'habitude de présenter sur le web les premières minutes de certains films à sortir en salles. Une façon d'aguicher le spectateur (ou de le dégoûter si le début du film est bidon !). Le procédé est d'ailleurs utilisé soit pour des films qui partent avec un handicap (mauvaise presse, sujet ardu... ou foireux, etc), soit pour créer le buzz. On vous avait déjà présenté le début de Je Suis Une Légende, Hitman, A la Croisée des Mondes et Aliens vs Predator.
Cett fois-ci, c'est la Fox qui balance les 7 premières minutes de Horton (dont on vous avait présenté le trailer), un film d'animation inspiré de l'oeuvre du Dr Seuss. Premier intérêt : familiariser le public français avec l'univers délirant et poétique du Doc. Très populaires aux Etats-Unis, ses histoires sont moins connues en France ; d'où les scores moyens des adaptations sur grand écran du Chat Chapeauté avec Mike Myers et du Grinch avec Jim Carrey.
Deuxième intérêt de l'opération : séduire les enfants pour convaincre les parents. Enfin troisième argument de poids : mettre en avant le "doubleur" français de choc, Dany Boon, la nouvelle star familiale. Mais foin des analyses marketing, place aux images, à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton


24 mars 2008

Star Wars (sweded) refait maison

Sur le web : Y a pas que des filles à poil sur Pingoo, y a aussi des tas de bonnes vidéos trouvées sur le web. Comme celle-ci : Star Wars (Sweded): A Cardboard Hope.
Cela vous fait penser à Soyez Sympas Rembobinez, ou en V.O. Be Kind Rewind (articles et trailers ici) ? Normal, ce résumé "fait main" a été confectionné dans le cadre d'un concours pour le lancement du film de Michel Gondry. Rappelons que Michel Gondry avait lui-même "suédé" la bande-annonce de son film. Vous pouvez découvrir le Star Wars sweded sur le site de ses auteurs : chrisparrott.com ou ci-dessous et dans notre playlist Wat.
A noter que pleins de films refaits maison (Le Seigneur des Anneaux, Monstres et Cie, Die Hard...) sont dispo sur YouTube. Suffit de taper... sweded.
Anderton


Vacances Romaines : dolce vita pour la Cendrillon couronnée

En DVD : Un week-end de trois jours et vous êtes cloîtré chez vous ? Comme Etienne Daho, partez en week-end à Rome. Quoi de plus normal à Pâques.
Paramount Home Entertainement ressort dans sa collection Best Of Classic Vacances Romaines (Roman Holiday), un film aussi éternel que la cité dans laquelle le récit se déroule. L'histoire justement : une princesse (Audrey Hepburn), fatiguée par sa tournée européenne, profite de son escale romaine pour abandonner incognito la prison dorée de son ambassade. Une sorte de Cendrillon inversée. Elle tombe sur un journaliste américain (Gregory Peck) qui flaire le scoop et décide de lui faire vivre la dolce vita.
Charme et rodéo à vespa
Vacances Romaines est une comédie romantique qui pétille comme un verre de San Pellegrino consommé en terrasse sur la piazza Navona. Elle regorge de moments charmants, exquis, et de scènes cultes, comme celle de la Bouche de la Vérité. Les acteurs sont pour beaucoup dans ce moment de grâce : le couple Audrey Hepburn-Gregory Peck fonctionne à merveille, avec une mention spéciale au faire-valoir, Eddie Albert (vu dans la série culte Les Arpents Verts).
Le film est signé William Wyler (1), surtout connu pour avoir réalisé Ben-Hur en 1959. Le rodéo en Vespa dans les rues de Rome préfigure d'ailleurs la célèbrissime course de chars antique... Trois bonus sympas dans ce DVD : un "making of", un doc sur l'édition remastérisée du film et un autre sur Edith Head, la costumière du film et l'une des plus célèbres d'Hollywood. Allez, oubliez ce week-end pascal bien frisquet et mordez à pleines dents dans cette glace fraîche et colorée appelée Vacances Romaines. Le trailer est à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
(1) grâce à IMDB, on apprend que William Wyler est né en 1902 à... Mulhouse ! Mais il avait la nationalité allemande puisqu'à l'époque, la ville était allemande, comme le reste de l'Alsace et de la Moselle. Fin du cours.
Anderton





23 mars 2008

Star Wars : un générique revisité à la Saul Bass

Sur le web : Saul Bass (1920-1996) était le maître incontesté des génériques de films. Ce graphiste génial a transformé en oeuvres d'art les "crédits d'ouvertures" de Sueurs Froides, Spartacus, West Side Story, Casino...
Un étudiant, bhilmers, a eu la brillante idée d'imaginer le générique de Star Wars à la manière de Saul Bass. Ce qui a donné lieu à une réponse en vidéo toute aussi géniale de la part de Brooksy362436 : le générique de Star Wars "remastered deluxe edition" façon Saul Bass. Vous pouvez aussi regarder ces deux pépites ci-dessous et dans notre playlist Wat.
Sinon, à voir quelques uns des vrais génériques de Saul Bass sur YouTube.
Vidéos pécho chez Bassoatessino.com via The Director's Cup (Salve Paolo !)
Anderton



Drillbit Taylor : le garde des sots !

Buzz : Prenez 3 kids de 15 ans qui décident d’engager un garde du corps dans leurs moyens, donc autant dire "en soldes". C’est là que vous rencontrerez Drillbit Taylor. Avec un prénom pas facile pour les Français, Taylor is not rich…
My taylor is not rich
Mais qui a pu écrire un scénar aussi simplet mais définitivement drôle : C’est encore Seth Rogen, qui doit avoir 3 bras. En même temps, à chaque fois ce n’est pas forcément très profond.Mais bon ça fait toujours un peu marrer (cf : En Cloque Mode d'Emploi aka Knocked Up, Pineapple Express ou Super Grave).
Quand Seth est la, Judd Apatow n’est pas loin (mêmes films) : là, il produit pour 40 millions de dollars, ce qui en euros ne représente quasiment plus rien… à peine 26 millions !!!! Soit un budget dans le top 5 français de l’année. Mais bon, n’oublions pas le côté humanitaire de l’entreprise : ça nous prouve qu’Owen Wilson n’est pas mort ! La bande-annonce de Drillbit Taylor : Garde du Corps, dont le réal est Steven Brill, est à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Sortie France : 5 Mai 08 / Sortie US 21 mars 2008
Marcel Martial (Garde manger)



Best Of blogs cinéma : Darjeeling, Martinez et Dorcel

Sur le web : Urbi et orbi, voici le meilleur de l'alliance des blogs de cinéma. Si vous ne les avez pas déjà lus, dévorez tout de suite ces trois bons billets !




Anderton

22 mars 2008

CinéBlogywood : 100.000 mercis !!!!

Sur le web : Non je ne vais pas vous parlez 10 fois de 10.000 ou vous faire le coup de la chanteuse morte qui revis par un film acclamé au travers de son actrice. Non, il s’agit ici de te remercier toi, cher lecteur, car depuis que nous avons monté notre petit blog de potes qui aiment le cinoche et bien voilà, nous avons eu 100.000 visiteurs.
Et bien ça nous fait plaisir. Donc voici la liste des 100.000 personnes qui sont venus : Alain Aba, Alain Abies, Alain Adieu… Bon OK, j’arrête.
Je vais te buzzer
Donc on va surtout essayer d’atteindre les 200.000, puis le million de visiteurs pour pouvoir revendre ce blog des millions d’euros ou des centaines de millions de dollars afin de monter notre prod : l’histoire d’un type qui monte une colonie dans l’espace car la Terre est envahie par un virus, mais au dernier moment il s’aperçoit qu’il a oublié la femme de sa vie et retourne sur la planète jaune (ex-planète bleue) au risque de se faire contaminer sur fond de musique classique…

Bon, tout est pas encore bien ficelé, mais James Cameron serait intéresser pour la réal, Steven Spielberg est à la prod, et Judd Appatow voudrait retoucher la fin. Côté faces : Daniel Craig, Ed Harris, Clint Eastwood, Ben Stiller, Jack Black, Homer Simpson et Seth Rogen devraient être de la partie, ainsi que Eva Mendes, Hilary Swank, Jessica Alba et bien sûr, notre copine… Yasmine, la reine du porno pour son coté… pile.

Marcel Martial (100 moi ça) au nom de toute l'équipe de CinéBlogywood

Postal : un grand Boll de controverse

Buzz : Le spécialiste de l'adaptation des jeux vidéos frappe encore. Après In the Name of the King : A Dungeon Siege Tale (dont on avait ri ici) et avant Far Cry (avec Til Schweiger, le Lucky Luke du pauvre), Uwe Boll signe Postal...
Le film suscite déjà la controverse (le lascar n'a pas beaucoup d'autres moyens de se faire connaître) en raison de sa scène d'intro... Où il est question de deux terroristes aux commandes d'un avion. L'intro de Postal est à voir ici. Enjoy !
Sentenza

21 mars 2008

Get Smart : un trailer qui menace à max

Buzz : Max la Menace est une série télévisée américaine de 135 épisodes, créée par Mel Brooks en 1965. En France, la série est diffusée est diffusée sur la chaîne Direct 8. C’est dire l’importance qu’on lui accorde. D’ailleurs, une seconde série en 7 épisodes a été diffusée en 1995 sur le réseau Fox. Cette seconde série est inédite en France. Donc ça confirme…
Drôle ou pas ?
L’adaptation cinématographique, Get Smart, bénéficie d'un budget digne d’un James Bond et d'un casting de choix : Steve Carell (40 Ans et Toujours Puceau, la série The Office) Anne Hathaway (Le Diable s’habille en Prada) et The Rock (Redemption Doom, Tolérance zéro). Le tout est filmé sous la houlette de Peter Segal (Mi-temps au mitard, Amours et amnésie, Self control). Le film annonce est à mater ci-dessous et dans notre playlist Wat.
Sortie France : 16 juillet 2008 / Sortie US : 20 juin 2008
Marcel Martial (Maton)


Indiana Jones 4 : Shia LaBeouf en action

Sur le web : Dans deux mois, Indy revient sur les écrans ! Pour nous faire patienter, Steven Spielberg et George Lucas nous propose une featurette sur IndianaJones.com : Shia LaBeouf in action.
Comme le titre l'indique, on y voit le héros de Transformers sur le tournage, pilotant une moto ou jonglant avec un cran d'arrêt ; on le voit aussi s'entraîner au maniement de l'épée. Sinon, pour continuer le buzz sur Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal aka Indiana Jones 4, cliquez ici pour découvrir toutes les infos, photos et vidéos.
Anderton

20 mars 2008

The Wolfman : photo du loup-garou

Buzz : EW.com a publié la première photo de Benicio Del Toro transformé en loup-garou par le maître du make-up, Rick Baker. Ce dernier est habitué à ce type de monstre puisqu'il a réalisé les maquillages du Loup-Garou de Londres et de Thriller, film et clip réalisés par John Landis.
Ce nouvel homme-loup apparaîtra dans The Wolfman, le remake du classique éponyme de 1941. La nouvelle version est signée Joe Johnston (Hidalgo, Jurassic Park III, Jumanji). Le film, dont la sortie aux States est prévu le 13 février 2009, réunira Benicio Del Toro donc, Anthony Hopkins, Emily Blunt et Hugo Weaving.
Dans l'interview à EW, Rick Baker explique que les maquillages les plus difficiles ne sont pas forcément les plus spectaculaires. Selon lui, son travail le plus ardu a été la transformation d'Eddie Murphy en vieux Chinois dans Norbit. Un film qui a également fait pousser davantage de cris d'horreur que n'importe quel film d'épouvante.
Anderton

Verizon : la pub explosive avec Michael Bay

Artistes : La critique qui revient le plus concernant Michael Bay (Transformers), c'est sa propension à faire dans la surenchère. Effets spéciaux, action, explosions, mise en scène, histoire... tout doit être énorme et spectaculaire. C'est sa marque de fabrique.
Il le prouve une fois de plus, avec humour (et un Autobot), dans cette pub américaine pour Verizon. C'est à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Vidéo pécho sur The Movie Blog
Anderton


19 mars 2008

Tropic Thunder : faites l'humour, pas la guerre !

Buzz : Tout occupés à trinquer avec les Dorcel Girls, nous avons pris un peu de retard dans nos buzz hollywoodiens. Voici donc le trailer de Tropic Thunder (découvrez ici notre dossier), de et avec Ben Stiller. A ses côtés, Robert Downey Jr, Jack Black, Nick Nolte.
C'est une sorte de mix entre Apocalypse Now et les Three Amigos ! A voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
PS de Marcel Martial : ne pas confondre le trailer de Tropic Thunder avec le teaser de Hawaiian Tropic Models.
Anderton


Casino-No limit : Dorcel fait jouir la presse

En DVD (avril) : Les mains moites et la gorge sèche, je débarque à la présentation de la dernière production Marc Dorcel avec un peu d'appréhension (l'excitation du vice, les frontières de l’interdit ?).
Rassuré puisque je me trouve en compagnie de la presse traditionnelle, donc en terrain connu, je m'installe confortablement dans la salle de projection en écoutant babiller les actrices Nina Roberts et Suzie Carina...
L'heure approche : le réalisateur Hervé Bodilis se lève, nous adresse quelques mots d'encouragement et la projection d'un montage de 20 minutes (le film fait 2h30) de Casino-No Limit débute.
Bave et pleurs
Lorsque les lumières se rallument, mon voisin de droite est prostré dans son fauteuil, l'œil vitreux et la bave aux lèvres : il gémit. Mon voisin de gauche pleure doucement, songeant sans doute à la misère sexuelle de son ménage.
Le moins qu'on puisse dire est que VMD ne nous a pas ménagé : la dernière scène ne coupe pas que le souffle de Mélissa Lauren, la prêtresse du Dirty Love. Il faut donc quelques minutes pour que les spectateurs reprennent leurs esprits et adoptent l'attitude décontractée qui convient à une petite sauterie dans le X.
Difficile cependant de paraître blasé après les terribles coups de reins de Nacho Vidal : cet homme-là est fiché au FBI, il a une arme de destruction massive dans le slip.
Dorcel Girls
Le reste de la soirée se passe à tenter d’en savoir un plus sur l’industrie qui fait bander le monde (le film sera distribué dans 56 pays). Démystifier le porno est sans doute l’un des objectif de cette "première" incursion de Dorcel dans les médias traditionnels. La supériorité de leurs productions en termes de moyens, dans un univers tiré vers le bas par de nombreux acteurs indépendants, un argument de poids.
Quant aux Dorcel Girls, elles sont gentilles et à l'écoute. Yasmine, la reine du porno passée au polar, l'égérie de la société, a un parcours atypique, un sourire enchanteur et une robe de créateur. On en oublierait presque que c'est une avant-première pour adultes avertis et consentants. N'en reste pas moins qu'on a envie de gratter le vernis du professionnalisme pour voir ce qui se cache réellement derrière.
Même si la responsabilité individuelle de chacun (producteurs, réalisateurs, actrices, spectateurs) est invoqué lorsqu'on aborde des questions morales, il subsiste toujours des problématiques d'exposition non contrôlée, d'addiction, de dignité humaine... Dont l'importance tend à diminuer devant une coupe de champagne et un petit four appétissant.
BONUS : Yasmine nous a fait le plaisir d'enregistrer un petit message à l'attention des lecteurs et lectrices de CinéBlogywood. C'est à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy (oh oui, enjoy) !
Sentenza


Anthony Minghella est mort

Artistes : Anthony Minghella est mort mardi des suites d’une hémorragie après une intervention chirurgicale. Homme de théâtre et de télévision, il est devenu célèbre internationalement grâce au cinéma.
Il réalise son premier film, Truly, Madly, Deeply en 1991. Cinq ans plus tard, il obtient une consécration mondiale avec Le Patient Anglais, qui remporte 9 Oscar en 1997 dont celui du meilleur réalisateur.
Suivront Le Talentueux M. Ripley (1999), Retour à Cold Mountain (2003), Par Effraction (2007).
Ce dernier long-métrage a eu moins de succès que les autres (on vous en parlait dans La Communauté de l'Annaud).
Le cinéma de Minghella se plongeait dans la passion, parfois violente, dévorante.
Le cinéaste britannique, âgé de 54 ans, venait de terminer le tournage au Botswana d’une série sur la première détective du pays, Mma Precious Ramotswe, d’après l’œuvre d’Alexander McCall (publiée chez 10-18 en France).
Le pilote, N.1 Ladies Detective Agency, doit être diffusé à Pâques sur BBC One.
Anderton

18 mars 2008

August Rush : préparez les mouchoirs !

En salles : Un enfant de 11 ans est dans un orphelinat. Ses parents (Jonathan Rhys-Meyers et Keri Russell) ne se sont aimés qu’une nuit. Et ils ont été séparés. A la naissance de l’enfant, un abominable beau-père fait croire à sa fille que son enfant est mort né. Mais la musique, plus forte que tout comme chacun sait, va les réunir 11 ans après.
Non, le film ne se passe pas au Moyen-âge et oui, son histoire ne tient pas debout. Oui, c’est pathos à fond et on a souvent la gorge nouée devant le visage à deux expressions de Freddie Highmore (Arthur et les Minimoys, Charlie et la Chocolaterie).
Snif, sniff, snifff !
Rajoutez au milieu de tout ça un vil cow-boy, parodie de Bono et d’un élève de la nouvelle star, interprété par Robin "Chute libre" Williams et vous obtenez un film totalement invraisemblable qui commence comme La Belle et le Clochard et finit comme un concert d'André Rieu devant 100.000 personnes à Central Park et où nos trois protagonistes se retrouvent. Seul August a vieilli de 11 ans d’ailleurs car ses parents n’ont pas changé d’un iota.
Le film (dont le trailer est à regarder ci-dessous et dans notre playlist Wat), signé Kristen Sheridan, a également pour interprète Terrence Howard. On n’y croit pas une minute, mais pourtant ça se regarde sans déplaisir aucun… Allez comprendre… Ça doit être la musique qui est plus forte que tout.
Marcel Martial (Carlos Santana)


Madagascar 2 : un trailer avec Ben Stiller dans la jungle, terrible jungle

Buzz : J'ai beau adorer Ben Stiller, Chris Rock et Sacha Baron Cohen, beaucoup aimer David Schwimmer et ne rien avoir contre Jada Pinkett Smith, j'avais été un peu déçu par Madagascar. Tout le monde n'a pas partagé mes sentiments puisque le film a plutôt bien marché. La preuve : une suite débarque sur nos écrans pour la fin de l'année.
Après vous avoir montré la première photo officielle, voici donc le trailer de Madagascar 2 : La Grande Evasion (The Crate Escape), présenté par Ben Stiller. Ce bourreau d'animaux y explique qu'il adore la jungle ; normal, il vient d'y tourner son prochain film, Tropic Thunder (découvrez ici notre dossier). On espère donc que la suite sera meilleure que le premier opus. Pour se faire une p'tite idée, la bande-annonce est à regarder ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton



17 mars 2008

Halle Berry, heureuse maman

Artistes : Nous avions encensé les rondeurs admirables de la sublime Halle Berry.
La grossesse lui allait bien. "Je veux rester enceinte pour toujours", avait même déclaré l'actrice de 41 ans. Ce qui a dû bien faire marrer toutes les femmes enceintes (parce que y a un moment, hein... ras-le-bol !).
Son voeu n'a pas été exaucé puisqu'elle a donné naissance à une fille dimanche. Son agent l'a confirmé à People. Allez, elle doit bien être heureuse quand même.
Halle, si tu nous lis (et y a pas de raison que tu ne nous lises pas, tu apprend le français pour ton mec, le Canadien Gabriel Aubry), on t'embrasse et on vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les trois.
Voilou. C'était juste un billet fleur bleue... Quand je pense que pendant ce temps-là, Sentenza trinque avec Yasmine et les autres pouliches de l'écurie Dorcel... On attend sa chronique (ta mère) !
Anderton

Casino-No limit : Mélissa Lauren et Yasmine font tourner les boules

En DVD et VOD (bientôt) : J'ignore si Dorcel a les bourses bien pleines mais son dernier jet Casino-No Limit tend à montrer que les productions VMD ne pâtissent pas d'une impuissance quelconque pour ce qui est de la mobilisation de moyens : villa à Ibiza, yachts de luxe et même... un acteur de théâtre.
Le budget de ce film est tout simplement 24 fois supérieur à une production moyenne dans le secteur du X (210.000€ vs 5.000€, cf une interview de Grégory Dorcel accordée à LCI.fr). Reste à prouver que les petits fours dans un hôtel de luxe sont plus bandants que la tourte aux champignons dans la ferme à tata Renée.
Réponse ce soir puisque, pour la première fois dans l'industrie du X, VMD a décidé de présenter son film à la presse traditionnelle. S'il est vrai que nous sommes tous égaux devant nos pulsions, j'ose espérer que les journalistes présents sauront contenir leur enthousiasme et rester propres. Je vous tiendrai au courant car, oui cher lecteur, j'ai l'insigne honneur de représenter notre communauté auprès de Yasmine, la reine du porno passée au polar, Mélissa Lauren la prêtresse du Dirty Love et consoeurs (de l'Est).

Sentenza

10.000 BC : Roland foiré

En salles : Le panneau numérique qui indique le remplissage des salles est implacable : 1/2h avant les séances, tous les films ont fait le plein sauf 10.000 (découvrez ici les trailers)...Pour lequel il reste encore plus de 180 places. Je me demande d'ailleurs si ce chiffre n'augmente pas au fur et à mesure que la séance approche, comme si les spectateurs ayant déjà acheté leur billet prenaient conscience de leur probable erreur. Nous décidons pourtant de ne pas nous formaliser de cet avertissement : Emmerich a souvent réalisé le pire mais c'est de la part des cancres qu'on attend les meilleures surprises.
Ce ne sera malheureusement pas pour cette fois : les rires fusent dés les premières secondes pour ne s'éteindre qu'un peu plus tard, lorsque tous se rendent compte que Dany Boon n'apparaîtra pas chevauchant un mammouth nommé Biloute. A la place, il y aura un joueur de Djembé à la barbe parfaitement taillée et aux dreads bien propres. Un peu con mais volontaire, il prendra la tête d'une révolte populaire pour renverser l'ignoble personnage qui ose exploiter les petites gens pour construire des pyramides : une lance dans le bide suffira à le convaincre que sa mégalomanie est mal placée. Heureusement, à ce stade du film, les spectateurs savent déjà qu'ils se sont fait avoir et prêtent au film une attention toute relative : un petit roupillon pour les uns, un sudoku pour les autres.
J'en ris aujourd'hui mais je vous assure que devant un spectacle si déplorable et une telle débauche de moyen pour un résultat aussi affligeant, on en viendrait presque à être dégoûté du cinéma. Mon cher Roland, tu auras beau sonner du cor à t'en faire péter la glotte, je ne viendrai pas à ta rescousse la prochaine fois.
Mon conseil: à éviter à tout prix.
Sentenza

16 mars 2008

Pathology : un trailer en gore-sexe

Buzz : Des étudiants en chirurgie se lancent un défi : chacun d'entre eux doit tuer quelqu'un et les autres doivent trouver comment la victime est morte. Voilà le pitch de Pathology, réalisé par l'Allemand Marc Schoelermann.
Dans le rôle principal : Milo Ventimiglia, vu dans Rocky Balboa et surtout dans des séries TV (Heroes, Gilmore Girls). A ses côtés, on retrouve Johnny Whitworth (3H10 pour Yuma) et deux autres habituées du petit écran : Alyssa Milano (Commando au cinoche mais surtout Charmed et Madame est Servie) et Lauren Lee Smith (The L World).
C'est pas Nip/Tuck mais Nique/Tue !
Au menu du film : suspense, gore et sexe. C'est en tout cas ce que promet cette bande-annonce bien foutue, à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Attention, c'est le Red Band Trailer donc c'est explicite (cf l'image ci-dessous : "Tu le sens, mon gros bistouri ?"). Enjoy !
Vidéo pécho sur The Movie Blog
Anderton


Pathology : trailer sélectionné dans Cinéma et Horreur

Le Monde de Narnia 2 : le Prince casse-pied ?

Buzz : Lorsque Disney a lancé Le Monde de Narnia sur le modèle du Seigneur des Anneaux, à savoir : on fait une trilogie en un seul tournage pour limiter les coûts de production, tout le monde a dit : géniaaaaal ! Sauf un. Qui a dit mais si ça ne marche pas, autant n’en tourner qu’un seul, pour éviter les tôles de productions !! Nouveau modèle économique utilisé par feu New Line pour A la Croisée des Mondes : La Boussole d’Or dont on ne devrait jamais voir le deuxième épisode.
Le seul problème, c’est que si ça marche, il faut attendre 3 ans avant de voir la suite…
Tout le plaisir est dans la tente ?
Donc Le Monde de Narnia Chapitre 2 (le site officiel est ici) déboule enfin sur nos écrans (le premier, c’était en décembre 2005) avec Prince Caspian : regardez le trailer ci-dessous et dans notre playlist Wat. Prenez la gare de Harry Potter (ici notre dossier : trailers, photos, infos, jeux...), les plages des Pirates des Caraïbes (ici aussi notre dossier), les masques de Gladiator et les batailles du Retour du Roi et vous aurez votre film-annonce. Le réalisateur s'appelle Andrew Adamson ; il avait déjà réalisé le "chapitre 1" ainsi que Shrek 1 et 2, en attendant le 4.
Et que ça vous plaise ou pas, le numéro 3 sort, lui, en juin 2009.
Sortie France : 7 juillet 2008.
Marcel Martial (Raniania)



best of blogs cinéma : Presse-Citron, Shrek et MR 73

Sur le web : Pour la sélection des meilleurs posts de la semaine, notre petite alliance de blogueurs pousse un coup de gueule et appelle au soutien d'un blogueur menacé d'une énorme amende pour un lien qui n'a pas fait plaisir à un acteur français. On fait aussi un étonnant parallèle entre certains personnages de Shrek et la famille Sarkozy. Enfin, on le crie haut et fort : MR 73, on adore !




Anderton

15 mars 2008

Pineapple Express : un trailer fumant, t'en veux ?

Buzz : C’est bon de rire. Et avec un pétard, encore plus. C’est sur ce principe de base que David Green Gordon (32 ans) a scénarisé son nouveau film Pineapple Express. Sauf que sous marijuana, lorsque vous assistez à un meurtre, c’est plus compliqué en terme de temps de réaction, de réactions, de… Cooooool man… y’a pas mort d’hommes ! Mais si justement !!!
Les frères pétards
Seth Rogen (et non Green, merci anonyme), apprécié dans En Cloque Mode d'Emploi aka Knocked Up et Super Grave, et James Franco, le Harry Osborn de la trilogie Spider-Man, sont donc les deux héros enfumés de cette comédie dont la bande-annonce (à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat) fait vraiment marrer alors que je n’ai rien fumé, juste beaucoup bu… mais avec Olivier Marchal (certains vont encore nous reproché de faire de la pub pour MR 73 mais promis, j'ai levé le coude avec le réal !)…
En tous cas, ça sent encore la comédie à 100 millions de dollars de recettes puisque Judd Apatow est encore de la partie.
Sortie France : 24 Septembre 2008.
Marcel Martial (a Spike Lee joint ?)


Spider-Man : cartoon plein contre les super-vilains

Série TV : On vous avait déjà montré le premier trailer de Spectacular Spider-Man Animated. Voici le trailer 2 : on y voit deux super-vilains : Elektro et Le Vautour.
Le dessin animé est diffusé sur Kids WB, aux Etats-Unis. A voir ci-dessous et dans notre playlist Wat. Enjoy !
Anderton




14 mars 2008

Speed Racer : un 4e trailer vrombissant !

Buzz : Vavavoum ! Après des mois de silence, les frères Wachowski et leur producteur Joel Silver font la course aux trailers de Speed Racer (découvrez ici tous les trailers). Voici donc la 4e bande-annonce, à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat.
Ben, alors que j'avais été déçu par le tout premier trailer, celui-ci me semble encore mieux que les trois précédents. Et il présente son lot d'images inédites. On rappelle le cast pour info : Emile Hirsch, Matthew Fox, Christina Ricci, Susan Sarandon et John Goodman.
Vidéo pécho chez l'excellent Uruloki
Anderton


Righteous Kill : Bob et Al sont dans un bateau !

Buzz : Depuis Heat, on attendait ça : Robert DeNiro et Al Pacino à l’affiche du même film. C’est Jon Avnet qui s’y colle donc ça fait un peu peur car 88 Minutes et Red Corner n’étaient pas les plus grands polars de la dernière décennie. En même temps, on a tous eu les yeux embrumés devant Beignet de Tomates Vertes et bien apprécié la très bonne série Boomtown dont il a réalisé six épisodes et assuré la production.
Série, c’est moi !
Sauf que là, force est de constater qu’à la vue de ce trailer (à voir ci-dessous et dans notre playlist Wat), on a clairement l’impression d’être en face d’un épisode de NYPD Blues plus que devant La Nuit nous Appartient ou Les Promesses de l’Ombre. Et donc d’étres plus en face d’un film très grand public que d’un polar noir comme on les aime, genre MR 73 (découvrez ici notre dossier)
En espérant juste que ce bateau dans lequel se sont embarqués deux des plus grands acteurs américains ne soit pas une galère.
Sortie USA : septembre 2008
Marcel Martial (Bob Pacino)



Righteous Kill : trailer sélectionné dans Cinéma et Polar

MR 73 : l'interview choc d'Olivier Marchal

En salles : On vous a dit tout le bien qu’on pensait de MR 73 (découvrez ici notre dossier). Le film d’Olivier Marchal est une pépite noire à ne manquer sous aucun prétexte. Si vous n’êtes toujours pas convaincu par le style de Marchal, par l’interprétation magistrale de Daniel Auteuil, par l’histoire bouleversante (inspirée de faits réels), voire même par la présence fugace de Yasmine, la reine du porno passée au polar… regardez la vidéo ci-dessous et dans notre playlist Wat.
C’est un extrait de l’émission Paroles de Flic, diffusée sur 13e Rue, et à laquelle Olivier Marchal a participé, lors de la sortie de 36 Quai des Orfèvres, en 2003. Il y raconte le fait-divers ignoble au cœur de MR 73. Faits-divers dont il a été l’un des acteurs puisqu’il a enquêté sur l’affaire. Gaumont a eu la bonne idée de reprendre des extraits de cette interview émouvante en y insérant des extraits du film. Si ça ne vous donne pas envie d’aller voir MR 73, alors c’est vraiment que ce n’est pas votre genre de film. Et c’est dommage.
A découvrir également, l'émission Vous avez un message de LCI.fr : après Brian De Palma, Olivier Marchal répond à des vrais faux mails de Rachida Dati, Columbo ou Jean-Pierre Coffe. Sans langue de bois.
Anderton


MR 73 - PAROLES DE FLIC sélectionné dans Cinéma

13 mars 2008

Harry Potter casse son balai en deux !

Buzz : Il y avait bien eu une rumeur sur la possibilité de voir le dernier épisode des aventures de l’ado le plus célèbre du monde, coupé en deux, un peu comme la fille de Claude Chabrol (ou celle de Roman Polanski mais c’est une autre histoire).
Bref, alors que Harry Potter et le Prince au Sang Mêlé sortira en novembre sur nos écrans, pour Harry Potter et les Reliques de la Mort, il faudra donc attendre novembre 2009 pour la première partie de la dernière partie et le final en mai 2010 (qui a dit Cannes ?). Deux oeuvres, trois films réalisés par David Yates (déjà réal de Harry Potter et l'Ordre du Phénix).
C’est magique !
Alors que les mauvaises langues y verront une décision de faire encore plus d’argent avec une franchise qui a déjà rapporté 4,5 milliards de dollars en 5 films, il en reste 3 aux frères Warner pour en prendre presque autant.
Daniel Radcliffe, lui, jure que "c’est la seule façon d’adapter le dernier livre sans en supprimer une grosse partie !". Sacré Dany, il faut qu’il grandisse, lui qui a été choisi car il avait un balai entre les jambes…
Découvrez ici notre dossier Harry Potter : trailers, photos, infos, jeux...
Marcel Martial (braguette magique)

Translate this blog