jeudi 23 mai 2013

Cannes 2013 : retour sur Les garçons et Guillaume à table !


Buzz : Retour sur un film qui a fait vibrer mon coeur lundi au Festival de Cannes 2013. Je veux parler de Les garçons et Guillaume, à table ! Projeté à La Quinzaine des réalisateurs, il concourt pour la Caméra d'or.

C'est l'histoire d'un malentendu instauré pendant longtemps dans la famille de Guillaume. L'attitude de Guillaume est trompeuse, en effet. Il parle, pense, agit comme une fille, avec une sensibilité et une innocence enfantine. Dès lors, comment assumer son hétérosexualité alors que toute la famille a décidé qu'il était homosexuel ? En quête d'identité et d'amour, Guillaume grandit avec l'idée que pour plaire à sa mère et obtenir l'exclusivité de son amour, il doit être différent de ses deux frères.

Emotion et sincérité

Largement autobiographique, cette histoire a d'abord été contée par Guillaume Gallienne sur scène. Grand succès. Le passage au cinéma est réussi : le film regorge de répliques aussi drôles les unes que les autres, tout en alternant des moments d'intense émotion, notamment lorsque l'auteur voue toute son admiration à sa mère. En choisissant d'interpréter le rôle du fils mais aussi celui de la mère, Guillaume Gallienne joue sur la parodie, le mimétisme et sur le ridicule. 

Avec cette comédie dramatique, l'acteur-réalisateur joue indéniablement la carte de l'émotion, de la sincérité et de la bienveillance. On ne peut que l'aimer davantage. La projection cannoise s'est d'ailleurs terminée par une longue ovation (découvrez notre vidéo).

Mrs Peel
Enregistrer un commentaire