A LA UNE

lundi 18 mai 2015

Cannes 2015 : La Loi du marché, inquiétant tableau

 
Buzz : Des scène de vie. La vie de monsieur presque tout le monde. Voici ce que montre La Loi du marché de Stéphane Brizé, présenté en compétition au Festival de Cannes 2015.

Thierry (Vincent Lindon) a été victime d'un licenciement économique. Lassé des procédures depuis 15 mois, contre son ex-employeur, il décide d'aller de l'avant et s'active pour retrouver un emploi. Stages, formations, entretiens en face à face ou par skype, il poursuit inlassablement et calmement ses recherches. Les séquences se suivent, parfois un peu longues, où Thierry enchaîne les rendez-vous. Thierry chez le banquier, Thierry et le RH, Thierry et ses ex collègues, Thierry à un pot de départ. Des scènes pleines d'ironie et très proches de la triste réalité. Il y a une tension sous-jacente dans toutes ces séquences pourtant traitées avec beaucoup d'humour devant l'absurde et on attend le moment où Thierry va "pêter un câble". Mais non, Thierry a dû suivre aussi le stage "Comment rester zen si vous perdez votre job". Son stoïcisme, il le puise dans une famille unie, qui a pourtant aussi son lot de responsabilités. Un enfant handicapé à élever et des études à payer... Le temps d'une danse, Thierry échappe à la dure loi du marché. Jusqu'à l'inévitable.

Stéphane Brizé brosse là le tableau d'une société implacable et ridicule, où chacun se bat pour garder ou obtenir un job même sous payé. Une société où les priorités changent et où la survie prend désormais le pas sur la carrière professionnelle. Une société où chacun joue son rôle avec de moins en moins d'humanité et de compassion. Inquiétant !


Mrs Peel

Enregistrer un commentaire