A LA UNE

lundi 4 mai 2015

Las Vegas : Mafia Blues


Buzz : Las Vegas, ce n’est pas seulement une virée entre potes, une énorme gueule de bois, un tigre, une dent en moins et Mike Tyson, bref un Very Bad Trip. C’est aussi la capitale du jeu et ses casinos, le mythique hôtel Flamingo, Sinatra et le Rat Pack, mais surtout l’ombre de la mafia.

Construite dans les années 30, Vegas suscite assez rapidement les convoitises des grands noms du crime. Bugsy Siegel s’y brûlera les ailes avec le gouffre financier du Flamingo. Le célèbre producteur Howard Hugues mettra plus ou moins fin à cette main mise tentaculaire vers la fin des années 60 en y rachetant plusieurs hôtels. 

Le Mob Museum (National Museum of Organized Crime and Law Enforcement) situé à Downtown Las Vegas, que nous avons eu la chance de visiter, retrace donc l’ère de la mafia aux Etats-Unis, la vie de ses grands noms (Al Capone), leurs morts (on ne peut plus violentes car peu ont survécu) mais aussi celle de ceux qui l’ont combattue (J. Edgar Hoover). Et le musée possède quelques perles liées au 7e art pour les inconditionnels de Martin Scorsese et James Gandolfini ! Découvrez les photos ci-dessous.



Projecteur de Warren Beatty dans Bugsy de Barry Levinson

Scénario annoté de Casino de Martin Scorsese

Le buste animatronique de Joe Pesci dans Casino 
(car il s’était avéré trop dangereux de réellement 
l’enterrer vivant...)

Des tenues de James Gandolfini




Mais la ville garde ses secrets, car comme le dit la formule, "What Happens in Vegas Stays in Vegas". Le désert de Mojave cacherait en effet les corps (par dizaines) de ceux qui n’ont pas joué le jeu...

Joanna Wallace


Enregistrer un commentaire