lundi 11 mai 2015

De Broca, Spielberg, Kennedy, Lois Lane... 6 infos étonnantes


Artistes : La Cinémathèque a la bonne idée de rendre hommage jusqu'au 1er juin à l'un de nos cinéastes fétiches, Philippe de Broca (découvrez notre dossier). Une belle occasion de revisiter l'oeuvre et la vie du réalisateur du Magnifique. Aujourd'hui, Cineblogywood vous propose de découvrir six infos insolites ou surprenantes.



Les Kennedy ont fait la promo de L'Homme de Rio
Philippe de Broca dixit : "On m'a raconté qu'un jour, Robert Kennedy avait envoyé sa femme et ses enfants voir le film tandis que lui avait choisi un film 'sérieux'. Au milieu de la projection, sa femme avait traversé la rue pour aller le chercher dans l'autre cinéma : 'Viens voir ce film, il est fantastique!' Et il avait répondu : 'D'accord, ici je m'ennuie'. Et comme il est arrivé au milieu de L'Homme de Rio, il est resté la séance d'après. Bien sûr, tout le monde avait remarqué que Robert Kennedy et sa femme étaient restés deux séances de suite. Ca a été une traînée de poudre dans tous les Etats-Unis et on a frôlé l'Oscar".

Steven Spielberg lui a envoyé une lettre de fan
Quiconque a vu L'Homme de Rio et Les Aventuriers de l'arche perdue a noté plus d'une similitude entre les deux oeuvres. Normal, Steven Spielberg avait vu le film de Philippe de Broca et lui a sciemment rendu hommage. Au point que lors de la sortie de Raiders, il a adressé au cinéaste français une lettre dans laquelle il lui exprime toute son admiration, lui avouant même, selon le New York Times, qu'il avait vu le film neuf fois ! Et d'ailleurs, Spielberg a souvent dit publiquement tout le bien qu'il pensait de L'Homme de Rio, comme le confirme le célèbre critique américain Roger Ebert sur son site. Il y a bien une filiation entre Philippe et Steven au niveau de leur mise en scène : même sens du rythme, même efficacité, même recherche de simplicité dans des plans savament construits.

De Broca a été l'un des premiers cinéastes à utiliser la Louma
La Louma est une grue qui révolutionne la mise en scène puisqu'elle permet de contrôler la caméra depuis le sol. D'où des mouvements de caméra d'une totale fluidité et jusqu'alors impossibles. Cette invention française (baptisée à partir des noms de ses inventeurs Jean-Marie Lavalou et Alain Masseron), récompensée d'un Oscar en 2005, a été adoptée par nombre de cinéastes, de Roman Polanski à Stanley Kubrick, en passant par William Friedkin, Bryan Singer, Martin Scorsese et Steven Spielberg qui en fit son joujou pour le tournage de 1941 (1979). De Broca y a également recours pour le dernier plan du Cavaleur (1979), un long plan séquence de toute beauté.

Kirk Douglas l'a contacté pour un film historique
Les tiroirs de Philippe de Broca regorgent de scénarios jamais tournés et de projets non aboutis (lire l'entrée "Projets" de notre abécédaire). Le cinéaste évoque ainsi lors d'un entretien un voyage à Hollywood pour y rencontrer Kirk Douglas ! Les deux hommes devaient discuter d'un projet de film sur... Charlemagne ! Mais le projet ne s'est jamais fait...

De Broca a épousé la fiancée de Superman
En 1984, le cinéaste est appelé à la rescousse par le patron d'Antenne 2, l'ancêtre de France 2. Jacques Demy a décidé de quitter le tournage de Louisiane, une coproduction internationale cofinancée par la chaîne française et dont, par contrat, le réalisateur doit être français. De Broca accepte. Sur place, il retrouve son épouse, qui est également la vedette du film : Margot Kidder. Cette actrice canadienne, qui fut la compagne de Brian de Palma, est surtout connue pour son rôle de Lois Lane dans la première saga Superman. L'union entre Philippe et Margot ne durera qu'un an... 

De Broca a révélé Catherine Zeta-Jones
En 1990, le cinéaste tourne Les Mille et une nuits, une coproduction internationale avec pour têtes d'affiche Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Stéphane Freiss, Vittorio Gassman et une jeune débutante, Catherine Zeta-Jones dans le rôle de Shéhérazade ! Sa fraîcheur et sa beauté explosent à l'écran. Le film regorge d'inventivité et d'effets spéciaux mais il sort en pleine guerre du Golfe. Le public déserte les salles, scotché devant cette première guerre en direct. Inutile de préciser que ce film adapté de contes arabes tombe mal. Bide monumental La carrière de Catherine Zeta-Jones rebondira grâce à... Steven Spielberg ! lequel lui proposera de jouer dans une de ses productions : Le Masque de Zorro (1998). Carton au box-office. Une étoile est née.

La citation de Philippe de Broca est tirée de l'ouvrage de référence consacré au cinéaste, Philippe de Broca, par Alain Garel, Dominique Maillet, Jacques Valot et Jean-Pierre Zarader, éditions Henri Veyrier.

A lire :

A découvrir :

Anderton

Enregistrer un commentaire